La principale échappée du jour s'est dessinée à l'initiative du Slovène Jan Tratnik (CCC Sprandi Polkowice) au km 56. Il a été rapidement rejoint par le Hongrois Peter Kusztor (Amplatz-BMC) et l'Autrichien Maximilian Hammerle (Team Vorarlberg). Le trio a vite compté 3 minutes d'avance sur le peloton. Cette avance a toutefois fondu en vue de l'ascension du Turmberg (3e catégorie) où Hammerle passa en tête avec moins d'une minute d'avance sur un groupe dont faisait notamment partie le maillot jaune Vanmarcke. Mais le peloton se reforma et l'échappée fut reprise. L'attaque suivante fut signée Gian Friesecke (Team Vorarlberg), accompagné de son coéquipier Patrick Jäger et du meilleur grimpeur Stephan Rabitsch. L'écart atteignit la minute et Rabitsch en profita pour accentuer son avance au classement de la montagne en passant en tête de la Schnaidt (3e catégorie). Le peloton réagit mais Rabitsch eut encore le temps de grappiller quelques points avant le regroupement général. Le Sud-africain Jay Robert Thomson (Dimension Data) fut le dernier à tenter vainement sa chance. Le sprinter de Sky Viviani, bien lancé par ses compatriotes de la sélection italienne, se montra le plus rapide dans la dernière ligne droite comme à Vienne deux jours plus tôt. Le même podium, mais cette fois Lowndes sur la deuxième marche et Vanmarcke en-dessous. La 4e étape (82,7 km) jeudi sera montagneuse entre Salzbourg et le sommet du Kitzbüheler Horn (7,5 km avec un passage à 22,3%). L'épreuve se termine samedi à Wels, où l'on connaîtra le nom du successeur du Tchèque Jan Hirt au palmarès. (Belga)

La principale échappée du jour s'est dessinée à l'initiative du Slovène Jan Tratnik (CCC Sprandi Polkowice) au km 56. Il a été rapidement rejoint par le Hongrois Peter Kusztor (Amplatz-BMC) et l'Autrichien Maximilian Hammerle (Team Vorarlberg). Le trio a vite compté 3 minutes d'avance sur le peloton. Cette avance a toutefois fondu en vue de l'ascension du Turmberg (3e catégorie) où Hammerle passa en tête avec moins d'une minute d'avance sur un groupe dont faisait notamment partie le maillot jaune Vanmarcke. Mais le peloton se reforma et l'échappée fut reprise. L'attaque suivante fut signée Gian Friesecke (Team Vorarlberg), accompagné de son coéquipier Patrick Jäger et du meilleur grimpeur Stephan Rabitsch. L'écart atteignit la minute et Rabitsch en profita pour accentuer son avance au classement de la montagne en passant en tête de la Schnaidt (3e catégorie). Le peloton réagit mais Rabitsch eut encore le temps de grappiller quelques points avant le regroupement général. Le Sud-africain Jay Robert Thomson (Dimension Data) fut le dernier à tenter vainement sa chance. Le sprinter de Sky Viviani, bien lancé par ses compatriotes de la sélection italienne, se montra le plus rapide dans la dernière ligne droite comme à Vienne deux jours plus tôt. Le même podium, mais cette fois Lowndes sur la deuxième marche et Vanmarcke en-dessous. La 4e étape (82,7 km) jeudi sera montagneuse entre Salzbourg et le sommet du Kitzbüheler Horn (7,5 km avec un passage à 22,3%). L'épreuve se termine samedi à Wels, où l'on connaîtra le nom du successeur du Tchèque Jan Hirt au palmarès. (Belga)