Le Danois Jakob Fuglsang (Astana), vainqueur légèrement détaché de la 1re étape mercredi, a conservé le maillot de leader du classement général. Il possède toujours 6 secondes d'avance sur l'Espagnol Mikel Landa et désormais 23 sur Teuns qui a grappillé deux secondes. Harm Vanhoucke (Lotto Soudal) est 8e à 1:09. Lotto Soudal s'est révélé très active dans cette deuxième étape. L'équipe belge était représentée dans l'échappée précoce de cinq par le Britannique Matthew Holmes. Malgré des noms comme Alexis Gougeard et Taco van der Hoorn, le groupe a été pris dans la dernière montée de 3e catégorie. Ce fut le signal pour Tomasz Marczynski et plus tard Stefano Oldani, deux coéquipiers de Holmes, de passer à l'action. Louis Vervaeke s'est également montré, mais à cinq kilomètres de l'arrivée, Movistar a emmené le peloton et mis fin à la dernière échappée. Dans l'ultime kilomètre, avec des pourcentages maximums de 18%, Serrano a attaqué très tôt. Il avait déjà tenté sa chance cette saison dans une arrivée en côte au Tour de Valence. Jeudi, il a tenu bon et décroché sa toute première victoire en trois saisons chez les professionnels. La 3e étape, vendredi, est longue de 176,9 km et mènera le peloton de Jaen à Ubeda. La 66e édition du Tour d'Andalousie s'achève dimanche par un contre-la-montre individuel de 13 km à Mijas. (Belga)

Le Danois Jakob Fuglsang (Astana), vainqueur légèrement détaché de la 1re étape mercredi, a conservé le maillot de leader du classement général. Il possède toujours 6 secondes d'avance sur l'Espagnol Mikel Landa et désormais 23 sur Teuns qui a grappillé deux secondes. Harm Vanhoucke (Lotto Soudal) est 8e à 1:09. Lotto Soudal s'est révélé très active dans cette deuxième étape. L'équipe belge était représentée dans l'échappée précoce de cinq par le Britannique Matthew Holmes. Malgré des noms comme Alexis Gougeard et Taco van der Hoorn, le groupe a été pris dans la dernière montée de 3e catégorie. Ce fut le signal pour Tomasz Marczynski et plus tard Stefano Oldani, deux coéquipiers de Holmes, de passer à l'action. Louis Vervaeke s'est également montré, mais à cinq kilomètres de l'arrivée, Movistar a emmené le peloton et mis fin à la dernière échappée. Dans l'ultime kilomètre, avec des pourcentages maximums de 18%, Serrano a attaqué très tôt. Il avait déjà tenté sa chance cette saison dans une arrivée en côte au Tour de Valence. Jeudi, il a tenu bon et décroché sa toute première victoire en trois saisons chez les professionnels. La 3e étape, vendredi, est longue de 176,9 km et mènera le peloton de Jaen à Ubeda. La 66e édition du Tour d'Andalousie s'achève dimanche par un contre-la-montre individuel de 13 km à Mijas. (Belga)