Remco Evenepoel aura été le grand animateur de cette étape. Parti à 106 km de l'arrivée, le jeune Belge n'a été repris que dans la dernière bosse, à 9,5 km de la ligne. Le rythme effréné du peloton pour rattraper Evenepoel avait auparavant été fatal au leader du général et vainqueur de la première étape Pascal Ackermann. L'arrivée s'est jouée au sprint. Kristoff a réussi à remonter Colbrelli, tandis que Lampaert prenait une belle 3e place. "Il a été très impressionnant, je n'étais pas sûr qu'on pourrait revenir sur lui", a commenté sur la ligne le vainqueur du jour à propos de Remco Evenepoel. La troisième et avant-dernière étape sera disputée samedi entre Göttingen et Eisenach (189 km). (Belga)