"C'était une chute particulière", a déclaré Stuyven. "Il y avait du gravier sur ce rond-point et la roue avant d'Edward a glissé. Je ne pouvais pas l'éviter et je suis tombé sur la poitrine. Je vois maintenant que mon maillot est déchiré. Je me suis vite relevé, un peu trop vite car j'ai eu des vertiges et j'ai dû me rabaisser. Après cela, le médecin a voulu faire un examen complet. Je n'ai pas eu de vertige, c'était juste le coup à la poitrine que j'avais encaissé." L'année dernière, Stuyven a chuté lors de la première étape. Il a eu beaucoup d'éraflures et a finalement abandonné quelques jours plus tard. Cette chute et ensuite, la maladie ont ruiné son printemps. "Je suis soulagé, ce n'est pas aussi grave qu'à l'époque. Je n'ai presque pas d'éraflures, juste sur la poitrine. Mon genou est un peu raide mais ça va. Je ne suis pas inquiet. Bien sûr, c'est dommage, mais je ne vois aucun problème pour le printemps. Koen a plus d'éraflures que moi et Edward s'est plaint de douleurs au genou et au pouce. Je pense que nous allons tous nous en sortir et qu'on va bien nous laisser nous soigner", a conclu Stuyven. (Belga)

"C'était une chute particulière", a déclaré Stuyven. "Il y avait du gravier sur ce rond-point et la roue avant d'Edward a glissé. Je ne pouvais pas l'éviter et je suis tombé sur la poitrine. Je vois maintenant que mon maillot est déchiré. Je me suis vite relevé, un peu trop vite car j'ai eu des vertiges et j'ai dû me rabaisser. Après cela, le médecin a voulu faire un examen complet. Je n'ai pas eu de vertige, c'était juste le coup à la poitrine que j'avais encaissé." L'année dernière, Stuyven a chuté lors de la première étape. Il a eu beaucoup d'éraflures et a finalement abandonné quelques jours plus tard. Cette chute et ensuite, la maladie ont ruiné son printemps. "Je suis soulagé, ce n'est pas aussi grave qu'à l'époque. Je n'ai presque pas d'éraflures, juste sur la poitrine. Mon genou est un peu raide mais ça va. Je ne suis pas inquiet. Bien sûr, c'est dommage, mais je ne vois aucun problème pour le printemps. Koen a plus d'éraflures que moi et Edward s'est plaint de douleurs au genou et au pouce. Je pense que nous allons tous nous en sortir et qu'on va bien nous laisser nous soigner", a conclu Stuyven. (Belga)