"Je sais à quel point Nuno et son staff voulaient réussir et je regrette de devoir prendre cette décision", a déclaré le directeur sportif des Spurs, Fabio Paratici, dans un communiqué. Tottenham, seulement huitième de Premier League, a essuyé cinq défaites, dont plusieurs lourdes, lors de leurs dix derniers matches de championnat. Les Londoniens sont également troisièmes de leur groupe en Conference League, où ils partaient favoris devant les Français de Rennes, les Néerlandais du Vitesse Arnhem, tombeur d'Anderlecht en barrages, et les Slovènes de Mura. Nuno Espirito Santo, ancien entraîneur de Wolverhampton, avait pris les rênes des Spurs au début de la saison. (Belga)

"Je sais à quel point Nuno et son staff voulaient réussir et je regrette de devoir prendre cette décision", a déclaré le directeur sportif des Spurs, Fabio Paratici, dans un communiqué. Tottenham, seulement huitième de Premier League, a essuyé cinq défaites, dont plusieurs lourdes, lors de leurs dix derniers matches de championnat. Les Londoniens sont également troisièmes de leur groupe en Conference League, où ils partaient favoris devant les Français de Rennes, les Néerlandais du Vitesse Arnhem, tombeur d'Anderlecht en barrages, et les Slovènes de Mura. Nuno Espirito Santo, ancien entraîneur de Wolverhampton, avait pris les rênes des Spurs au début de la saison. (Belga)