L'Avenir Namur a annoncé vendredi l'arrivée de José Araujo, 42 ans, originaire de Coimbra, club qu'il a entraîné, et qui vient de passer huit ans dans le club de Arad en Roumanie. Vainqueur de la Coupe nationale en 2014 et régulièrement sur le podium de son championnat, il avait été remercié en mars dernier alors qu'Arad occupait la 3e place en championnat. "Il a une grosse expérience internationale, tout en étant sensible à la formation. C'est pour cela que son profil nous intéressait", a justifié Jean-François Davreux le président du club namurois dans les journaux du groupe Sudpresse samedi. José Araujo est aussi assistant en équipe nationale portugaise depuis 12 ans. Il succède à Namur à Aurélien Garraux dont le contrat n'a pas été prolongé. Le jeune coach namurois était arrivé à l'aube de cette saison succédant à Philip Mestdagh. Namur a terminé la saison en 3e position, s'inclinant en demi-finales des playoffs contre Kangoeroes Malines, le futur champion. (Belga)

L'Avenir Namur a annoncé vendredi l'arrivée de José Araujo, 42 ans, originaire de Coimbra, club qu'il a entraîné, et qui vient de passer huit ans dans le club de Arad en Roumanie. Vainqueur de la Coupe nationale en 2014 et régulièrement sur le podium de son championnat, il avait été remercié en mars dernier alors qu'Arad occupait la 3e place en championnat. "Il a une grosse expérience internationale, tout en étant sensible à la formation. C'est pour cela que son profil nous intéressait", a justifié Jean-François Davreux le président du club namurois dans les journaux du groupe Sudpresse samedi. José Araujo est aussi assistant en équipe nationale portugaise depuis 12 ans. Il succède à Namur à Aurélien Garraux dont le contrat n'a pas été prolongé. Le jeune coach namurois était arrivé à l'aube de cette saison succédant à Philip Mestdagh. Namur a terminé la saison en 3e position, s'inclinant en demi-finales des playoffs contre Kangoeroes Malines, le futur champion. (Belga)