10. Michael Klukowski

  • Nationalité: Canadien
  • Date de naissance: 27 mai 1981
  • Clubs: La Louvière (2002-2005), Club Bruges (2005-2010)

En compagnie de l'attaquant Manasseh Ishiaku, le Canadien Michael Klukowski quitte La Louvière en janvier 2005 pour rejoindre la Venise du Nord. Si le transfert du Nigérian n'est pas une réussite, celui de Klukowski est un coup dans le mille. Successeur de Peter Van Der Heyden sur le flanc gauche de la défense brugeoise, ses déboulés sur le flanc brugeois ont duré 175 matches et rapporté 10 assists.

9. Oscar Duarte

  • Nationalité: Costaricien
  • Date de naissance: 3 juin 1989
  • Club: Club Bruges (2013-2016)

Arrivé en janvier 2013 du Deportivo Saprissa, un club du top dans son pays, le musculeux défenseur voulait devenir la version costaricienne de Gérard Piqué, mais ces rêves semblaient placés un cran trop haut. Il a tout de même rejoint Barcelone après sa période brugeoise (114 matches, 9 buts et 6 assists), mais pour y porter les couleurs de l'Espanyol.

8. Andy Najar

  • Nationalité: Hondurien
  • Date de naissance: 16 mars 1993
  • Club: Anderlecht (2013-...)

L'histoire d'amour de l'arrière droit hondurien chez les Mauves a commencé par d'énormes promesses. Dès 2013-2014, pour sa première saison à Anderlecht, il s'est installé dans le onze dès le mois de décembre et a joué un rôle majeur dans le titre du Sporting. Après l'année de la confirmation, les saisons suivantes ont été marquées par un calvaire continu, parti d'une rupture des ligaments croisés.

7. Sacha Kljestan

  • Nationalité: Américain
  • Date de naissance: 9 septembre 1985
  • Club: Anderlecht (2010-2015)

Le flegmatique Américain et sa moustache devenue légendaire ont été, cinq saisons durant, les valeurs sûres du milieu anderlechtois. Sans faire de show, en force tranquille. S'il avait eu du mal à s'adapter à la vie belge lors des premières semaines, se contentant de croque-monsieurs pour ses seuls passages au restaurant, il est tombé amoureux du quotidien bruxellois une fois qu'il a maîtrisé le français.

6. Guillermo Ochoa

  • Nationalité: Mexicain
  • Date de naissance: 13 juillet 1985
  • Club: Standard (2017-2019)

La version mexicaine - au moins capillaire - de Jean-Marie Pfaff est arrivée à Sclessin à l'été 2017. Une sensation, car Memo Ochoa était, et est toujours, une superstar dans son pays. Débarqué de Grenade, relégué en Liga, beaucoup voyaient son arrivée en Belgique comme un pas en arrière. Vainqueur de la Coupe et vice-champion, il a en tout cas permis aux Rouches de faire un pas en avant.

5. Leon Bailey

Nationalité: Jamaïcain

Date de naissance: 9 août 1997

Club: KRC Genk (2015-2017)

Au bout d'un tour d'Europe initié par son père adoptif Craig Butler, la pépite jamaïcaine a posé ses valises à Genk au cours de l'été 2015. Immédiatement, les Limbourgeois ont réalisé qu'ils avaient un diamant entre les mains. Sa première saison lui a déjà offert le titre de Jeune Joueur de l'Année, devant Youri Tielemans et Wilfred Ndidi. Une demi-saison plus tard, Leverkusen a déposé 15 millions d'euros pour lui faire quitter la Luminus Arena.

4. Oguchi Onyewu

Nationalité: Américain

Date de naissance: 13 mai 1982

Clubs: La Louvière (2003), Standard (2004-2009)

En Italie, le colosse américain est connu comme l'homme qui a cassé une côte à Zlatan Ibrahimovic. Leur relation tumultueuse lors d'un passage commun au Milan AC avait fait des étincelles à l'entraînement. The Terminator n'était pas le genre de joueur avec lequel on aimait se frotter au duel. Un condensé de puissance devenu l'une des clés de la défense du Standard double champion de Belgique à la fin des années 2000.

3. Jonathan David

Nationalité: Canadien

Date de naissance: 14 janvier 2000

Club: La Gantoise (2018-...)

Rares sont aujourd'hui ceux qui n'ont jamais entendu le nom de Jonathan David. Le teenager canadien est la révélation de Pro League, et son talent fait chavirer le coeur de la majorité des recruteurs européens. Le téléphone de Michel Louwagie ne s'arrête pas de sonner, mais tous les fans des Buffalos n'espèrent qu'une chose: que la crise sanitaire leur offre quelques mois supplémentaires de David à la Ghelamco Arena.

2. Bryan Ruiz

Nationalité: Costaricien

Date de naissance: 18 août 1985

Club: La Gantoise (2006-2009)

Taiseux, parfois même mystérieux en-dehors du terrain, il devient un véritable plaisir pour les yeux une fois sur la pelouse. Très vite, on a compris que son surnom La Comadreja (la belette) n'était pas usurpé. Il se faufilait sur le terrain, tel une réincarnation de Robbie Rensenbrink. Sa classe folle et sa vista exceptionnelle n'ont pas apporté de trophée aux Buffalos, mais ont aidé Twente à décrocher le seul titre de son histoire en 2010.

1. Tomasz Radzinski

Nationalité: Canadien

Date de naissance: 14 décembre 1973

Clubs: Germinal Ekeren (1994-1998), Anderlecht (1998-2001), Lierse SK (2008-2011), Waasland-Beveren (2012)

Qui dit Tomasz Radzinski, dit forcément Jan Koller. Et vice-versa. Les deux hommes ont formé un duo de feu à Anderlecht, faisant tourner la tête des défenses grâce à la taille du Tchèque et à la vitesse du Canadien. Même au plus haut niveau. Demandez donc à Gary Neville et Denis Irwin, déboussolés par les sprints de Radzinski le 24 octobre 2000, pour finalement devoir constater que leur Manchester United quittait le Parc Astrid avec une défaite dans les bagages.

Le numéro 13 des Mauves a marqué l'histoire du championnat belge., BELGA
Le numéro 13 des Mauves a marqué l'histoire du championnat belge. © BELGA
En compagnie de l'attaquant Manasseh Ishiaku, le Canadien Michael Klukowski quitte La Louvière en janvier 2005 pour rejoindre la Venise du Nord. Si le transfert du Nigérian n'est pas une réussite, celui de Klukowski est un coup dans le mille. Successeur de Peter Van Der Heyden sur le flanc gauche de la défense brugeoise, ses déboulés sur le flanc brugeois ont duré 175 matches et rapporté 10 assists.Arrivé en janvier 2013 du Deportivo Saprissa, un club du top dans son pays, le musculeux défenseur voulait devenir la version costaricienne de Gérard Piqué, mais ces rêves semblaient placés un cran trop haut. Il a tout de même rejoint Barcelone après sa période brugeoise (114 matches, 9 buts et 6 assists), mais pour y porter les couleurs de l'Espanyol.L'histoire d'amour de l'arrière droit hondurien chez les Mauves a commencé par d'énormes promesses. Dès 2013-2014, pour sa première saison à Anderlecht, il s'est installé dans le onze dès le mois de décembre et a joué un rôle majeur dans le titre du Sporting. Après l'année de la confirmation, les saisons suivantes ont été marquées par un calvaire continu, parti d'une rupture des ligaments croisés.Le flegmatique Américain et sa moustache devenue légendaire ont été, cinq saisons durant, les valeurs sûres du milieu anderlechtois. Sans faire de show, en force tranquille. S'il avait eu du mal à s'adapter à la vie belge lors des premières semaines, se contentant de croque-monsieurs pour ses seuls passages au restaurant, il est tombé amoureux du quotidien bruxellois une fois qu'il a maîtrisé le français.La version mexicaine - au moins capillaire - de Jean-Marie Pfaff est arrivée à Sclessin à l'été 2017. Une sensation, car Memo Ochoa était, et est toujours, une superstar dans son pays. Débarqué de Grenade, relégué en Liga, beaucoup voyaient son arrivée en Belgique comme un pas en arrière. Vainqueur de la Coupe et vice-champion, il a en tout cas permis aux Rouches de faire un pas en avant.Nationalité: JamaïcainDate de naissance: 9 août 1997Club: KRC Genk (2015-2017)Au bout d'un tour d'Europe initié par son père adoptif Craig Butler, la pépite jamaïcaine a posé ses valises à Genk au cours de l'été 2015. Immédiatement, les Limbourgeois ont réalisé qu'ils avaient un diamant entre les mains. Sa première saison lui a déjà offert le titre de Jeune Joueur de l'Année, devant Youri Tielemans et Wilfred Ndidi. Une demi-saison plus tard, Leverkusen a déposé 15 millions d'euros pour lui faire quitter la Luminus Arena.Nationalité: AméricainDate de naissance: 13 mai 1982Clubs: La Louvière (2003), Standard (2004-2009)En Italie, le colosse américain est connu comme l'homme qui a cassé une côte à Zlatan Ibrahimovic. Leur relation tumultueuse lors d'un passage commun au Milan AC avait fait des étincelles à l'entraînement. The Terminator n'était pas le genre de joueur avec lequel on aimait se frotter au duel. Un condensé de puissance devenu l'une des clés de la défense du Standard double champion de Belgique à la fin des années 2000.Nationalité: CanadienDate de naissance: 14 janvier 2000Club: La Gantoise (2018-...)Rares sont aujourd'hui ceux qui n'ont jamais entendu le nom de Jonathan David. Le teenager canadien est la révélation de Pro League, et son talent fait chavirer le coeur de la majorité des recruteurs européens. Le téléphone de Michel Louwagie ne s'arrête pas de sonner, mais tous les fans des Buffalos n'espèrent qu'une chose: que la crise sanitaire leur offre quelques mois supplémentaires de David à la Ghelamco Arena. Nationalité: CostaricienDate de naissance: 18 août 1985Club: La Gantoise (2006-2009)Taiseux, parfois même mystérieux en-dehors du terrain, il devient un véritable plaisir pour les yeux une fois sur la pelouse. Très vite, on a compris que son surnom La Comadreja (la belette) n'était pas usurpé. Il se faufilait sur le terrain, tel une réincarnation de Robbie Rensenbrink. Sa classe folle et sa vista exceptionnelle n'ont pas apporté de trophée aux Buffalos, mais ont aidé Twente à décrocher le seul titre de son histoire en 2010.Nationalité: CanadienDate de naissance: 14 décembre 1973Clubs: Germinal Ekeren (1994-1998), Anderlecht (1998-2001), Lierse SK (2008-2011), Waasland-Beveren (2012)Qui dit Tomasz Radzinski, dit forcément Jan Koller. Et vice-versa. Les deux hommes ont formé un duo de feu à Anderlecht, faisant tourner la tête des défenses grâce à la taille du Tchèque et à la vitesse du Canadien. Même au plus haut niveau. Demandez donc à Gary Neville et Denis Irwin, déboussolés par les sprints de Radzinski le 24 octobre 2000, pour finalement devoir constater que leur Manchester United quittait le Parc Astrid avec une défaite dans les bagages.