1. 1. Timothy De Ryck (Zulte Waregem) : à nouveau déterminant avec un but tout en étant dolide en défense. Il est nouveau et devient d'emblée important.
  2. Edin Cocalic (KV Malines) : son leadership, son jeu de tête, son jeu de position et ses tacles ont mué le Bosniaque en inspirateur de l'ardente défense malinoise.
  3. Sven Kums (AA Gand) : il doit avoir touché une centaine de ballons et en a souvent fait quelque chose de bon. Sa vista crée des occasions, il conserve le ballon et commet parfois une faute professionnelle pour stopper une contre-attaque.
  4. Adam Marusic (KV Ostende) : il a rarement été mis en difficulté sur son flanc et a pu utiliser sa vitesse pour initier une supériorité numérique dans l'entrejeu. Il a provoqué un penalty et a marqué lui-même le but de la victoire.
  5. Eric Ocancey (Eupen) : ses dribbles et sa vivacité ont fissuré l'armure d'un Westerlo bien organisé.
  6. Nicolas Penneteau (Charleroi) : il a eu de la chance sur quelques interventions mais il a aussi montré sa classe sur un tir de Milicevic et deux envois de son ancien coéquipier Perbet.
  7. Ibrahima Seck (Waasland-Beveren) : par son engagement sans borne, il a personnifié le football que Stijn Vreven veut développer à Waasland-Beveren. Son premier but en JPL est beau à encadrer.
  8. Nikolaos Karelis (KRC Genk) : il a beaucoup couru et mis la pression sur la défense adverse. Il a inscrit le but crucial qui a réduit la marque avant de réaliser l'action qui a mené à l'égalisation.
  9. Kenny Saief (AA Gand) : il a souvent fait la différence contre un Mata pourtant très solide défensivement. Son assist à Neto témoigne de sa lecture du jeu et de son bagage technique.
  10. Yassine El Ghanassy (KV Ostende) : il a confirmé sa bonne prestation contre le Club et semble enfin avoir gagné en maturité. Un bel assist à Marusic.