Exempté de premier tour, Nikiforov, 29 ans, quatrième mondial, a commencé par une victoire contre le Kazakh Islam Bozbayev (IJF 165) sur pénalités après 32 secondes en prolongation. Il a ensuite été battu, sur ippon, après 3:49, par le Roumain Asley Gonzalez (IJF 26), un adversaire qu'il n'avait encore jamais rencontré, vice-champion olympique en 2012 et champion du monde en 2013 en -90 kg alors qu'il combattait sous les couleurs de Cuba. Le Schaerbeekois restait sur une victoire au Grand Chelem de Paris début février, sa deuxième médaille d'or dans un tournoi de cette ampleur avoir déjà triomphé à Tachkent en mars 2021. Samedi, Abdul Malik Umayev, 21 ans et 156e mondial, avait décroché le bronze en moins de 81 kilos pour sa première participation à un Grand Chelem. Le N.1 mondial Matthias Casse avait lui été battu en repêchage. Vendredi, Ellen Salens (IJF 38) avait été éliminée dès son premier combat. (Belga)

Exempté de premier tour, Nikiforov, 29 ans, quatrième mondial, a commencé par une victoire contre le Kazakh Islam Bozbayev (IJF 165) sur pénalités après 32 secondes en prolongation. Il a ensuite été battu, sur ippon, après 3:49, par le Roumain Asley Gonzalez (IJF 26), un adversaire qu'il n'avait encore jamais rencontré, vice-champion olympique en 2012 et champion du monde en 2013 en -90 kg alors qu'il combattait sous les couleurs de Cuba. Le Schaerbeekois restait sur une victoire au Grand Chelem de Paris début février, sa deuxième médaille d'or dans un tournoi de cette ampleur avoir déjà triomphé à Tachkent en mars 2021. Samedi, Abdul Malik Umayev, 21 ans et 156e mondial, avait décroché le bronze en moins de 81 kilos pour sa première participation à un Grand Chelem. Le N.1 mondial Matthias Casse avait lui été battu en repêchage. Vendredi, Ellen Salens (IJF 38) avait été éliminée dès son premier combat. (Belga)