Eli Iserbyt passe donc à côté d'un troisième titre mondial, lui qui avait décroché l'arc-en-ciel en 2016 et 2018, pour porter à 11 le nombre de médailles d'or belges en U23. Tom Pidcock, également vainqueur de la Coupe du monde, est le premier Britannique champion du monde espoirs de cyclocross. Il a offert sa deuxième médaille d'or du weekend à la Grande-Bretagne. Samedi matin, c'est en effet le Britannique Ben Tulett qui a été sacré chez les juniors, devant les Belges Witse Meeussen et Ryan Cortjens. Les Mondiaux se poursuivent samedi après-midi avec la course des élites dames (15h), qui verra Sanne Cant défendre son titre. Dimanche, place aux espoirs dames (11h00) puis dans l'après-midi (15h00) à la course élites messieurs. Le Néerlandais Mathieu van der Poel sera le grand favori mais les Belges Wout van Aert, triple tenant du titre, et Toon Aerts, le nouveau champion de Belgique, tenteront de déjouer les pronostics. (Belga)

Eli Iserbyt passe donc à côté d'un troisième titre mondial, lui qui avait décroché l'arc-en-ciel en 2016 et 2018, pour porter à 11 le nombre de médailles d'or belges en U23. Tom Pidcock, également vainqueur de la Coupe du monde, est le premier Britannique champion du monde espoirs de cyclocross. Il a offert sa deuxième médaille d'or du weekend à la Grande-Bretagne. Samedi matin, c'est en effet le Britannique Ben Tulett qui a été sacré chez les juniors, devant les Belges Witse Meeussen et Ryan Cortjens. Les Mondiaux se poursuivent samedi après-midi avec la course des élites dames (15h), qui verra Sanne Cant défendre son titre. Dimanche, place aux espoirs dames (11h00) puis dans l'après-midi (15h00) à la course élites messieurs. Le Néerlandais Mathieu van der Poel sera le grand favori mais les Belges Wout van Aert, triple tenant du titre, et Toon Aerts, le nouveau champion de Belgique, tenteront de déjouer les pronostics. (Belga)