Dumoulin a bouclé le parcours en 11 min 03 sec, soit le même chrono que le Slovène Primoz Roglic (Lotto NL), la troisième place revenant au Costaricien Andrey Amador (Movistar), relégué à 6 secondes. Le premier Belge est Tim Wellens, 29e à 28 secondes. Dumoulin portera, donc, le maillot rose de leader au départ de la 2e étape, toujours aux Pays-Bas, entre Arnhem et Nimègue (190 km). Le Néerlandais a ravi ses compatriotes qui s'étaient massés par milliers vendredi dans le centre-ville d'Apeldoorn (centre), dont le premier d'entre eux, le Roi Willem-Alexander. Ce dernier s'est empressé de féliciter Dumoulin qui s'est imposé pour quelques centièmes seulement devant Roglic. Favori de ce chrono d'ouverture, Fabian Cancellara a échoué en 8e position, à 14 secondes du vainqueur. Le Suisse avait des circonstances atténuantes: malade (gastrite) l'avant-veille de la course, il n'a pu défendre ses chances dans les meilleures conditions. Parmi les favoris pour le classement général, c'est l'Italien Vincenzo Nibali qui s'en est le mieux sorti, repoussant l'Espagnol Alejandro Valverde à 5 secondes, le Colombien Esteban Chaves à 11 secondes ou encore l'Espagnol Mikel Landa à 21 secondes. (Belga)

Dumoulin a bouclé le parcours en 11 min 03 sec, soit le même chrono que le Slovène Primoz Roglic (Lotto NL), la troisième place revenant au Costaricien Andrey Amador (Movistar), relégué à 6 secondes. Le premier Belge est Tim Wellens, 29e à 28 secondes. Dumoulin portera, donc, le maillot rose de leader au départ de la 2e étape, toujours aux Pays-Bas, entre Arnhem et Nimègue (190 km). Le Néerlandais a ravi ses compatriotes qui s'étaient massés par milliers vendredi dans le centre-ville d'Apeldoorn (centre), dont le premier d'entre eux, le Roi Willem-Alexander. Ce dernier s'est empressé de féliciter Dumoulin qui s'est imposé pour quelques centièmes seulement devant Roglic. Favori de ce chrono d'ouverture, Fabian Cancellara a échoué en 8e position, à 14 secondes du vainqueur. Le Suisse avait des circonstances atténuantes: malade (gastrite) l'avant-veille de la course, il n'a pu défendre ses chances dans les meilleures conditions. Parmi les favoris pour le classement général, c'est l'Italien Vincenzo Nibali qui s'en est le mieux sorti, repoussant l'Espagnol Alejandro Valverde à 5 secondes, le Colombien Esteban Chaves à 11 secondes ou encore l'Espagnol Mikel Landa à 21 secondes. (Belga)