Biles, 22 ans, avait égalé la veille le record établi par le Bélarusse Vitaly Scherbo (23) dans les années 1990 en s'imposant au saut. L'Américaine peut ajouter une nouvelle médaille à son palmarès puisqu'elle disputera encore la finale au sol. Dimanche, Biles s'est imposée avec une note de 15.399 devant sa compatriote Jade Carey (14.833). La Britannique Elissa Downie (14.816) a pris le bronze. A Stuttgart, Biles a déjà décroché le titre au concours général par équipes et en individuel, au saut et donc à la poutre. L'Américaine dispute ses cinquièmes Mondiaux. A Anvers, en 2013, elle avait décrochés deux médailles d'or, une d'argent et une de bronze. A Nanning, l'année suivante, elle s'était offert quatre titres et une médaille d'argent. Quatres sacres, c'est aussi son bilan à Glagow en 2015, d'où elle avait aussi ramené un bronze. A Doha, l'an passé, son bilan était de quatre or, un argent (aux barres asymétriques derrière Nina Derwael) et un bronze. Son palmarès comprend pour l'instant 18 médailles d'or, 3 d'argent et 3 de bronze. (Belga)