Le Danois, 25 ans, termine à 1:52 de Pogacar, sacré pour la deuxième année de suite sur la Course des deux mers. "C'est une grande course. J'ai essayé de contrer Pogacar mais il était simplement plus fort. Surtout dans l'étape de samedi qu'il a dominée de la tête et des épaules. Je ne pouvais pas faire mieux que cette deuxième place." Après sa victoire sur la Drôme Classic en février, Vingegaard montre qu'il a déjà de bonnes jambes en ce début de saison. "La condition est bonne. J'étais juste mécontent de mon chrono (la première étape, ndlr.) mais cela n'a eu d'incidence sur mon classement final. La pression de l'équipe reposait sur mes épaules et je suis content d'avoir montré que je peux prester dans ces conditions." (Belga)

Le Danois, 25 ans, termine à 1:52 de Pogacar, sacré pour la deuxième année de suite sur la Course des deux mers. "C'est une grande course. J'ai essayé de contrer Pogacar mais il était simplement plus fort. Surtout dans l'étape de samedi qu'il a dominée de la tête et des épaules. Je ne pouvais pas faire mieux que cette deuxième place." Après sa victoire sur la Drôme Classic en février, Vingegaard montre qu'il a déjà de bonnes jambes en ce début de saison. "La condition est bonne. J'étais juste mécontent de mon chrono (la première étape, ndlr.) mais cela n'a eu d'incidence sur mon classement final. La pression de l'équipe reposait sur mes épaules et je suis content d'avoir montré que je peux prester dans ces conditions." (Belga)