Sur un parcours complètement plat, le champion du monde a parcouru la distance en 15 minutes et 17 secondes à la moyenne de 54,527 km/h. Remco Evenepoel (Quick-Step-Alpha Vinyl) a pris la 2e place à 11 secondes. Vainqueur l'an dernier et favori de cette Course des deux mers encore, le Slovène Tadej Pogacar (UAE Team Emirates), 3e, complète le podium du jour et n'a concédé que 18 secondes. Le Danois Kasper Asgreen (Quick-Step Alpha Vinyl) termine 4e à 24 secondes. Filippo Ganna, 25 ans, endosse le premier maillot de leader au classement général signant la 19e victoire de sa carrière, la 16e dans une épreuve chronométrée. De son côté, un autre Quick-Step, le Français Julian Alaphilippe a géré son chrono donnant surtout des nouvelles rassurantes. Le champion du monde avait chuté de façon spectaculaire samedi aux Strade Bianche dominé par Pogacar. L'épreuve transalpine salue aussi la première course de la saison du Colombien Rigoberto Uran (EF Education-EasyPost). Mardi, la 2e étape, la plus longue de cette 57e édition, conduira les coureurs de Camaiore à Sovicille sur 219 km, mais sans véritable difficulté hormis une montée à 60 bornes de l'arrivée. (Belga)

Sur un parcours complètement plat, le champion du monde a parcouru la distance en 15 minutes et 17 secondes à la moyenne de 54,527 km/h. Remco Evenepoel (Quick-Step-Alpha Vinyl) a pris la 2e place à 11 secondes. Vainqueur l'an dernier et favori de cette Course des deux mers encore, le Slovène Tadej Pogacar (UAE Team Emirates), 3e, complète le podium du jour et n'a concédé que 18 secondes. Le Danois Kasper Asgreen (Quick-Step Alpha Vinyl) termine 4e à 24 secondes. Filippo Ganna, 25 ans, endosse le premier maillot de leader au classement général signant la 19e victoire de sa carrière, la 16e dans une épreuve chronométrée. De son côté, un autre Quick-Step, le Français Julian Alaphilippe a géré son chrono donnant surtout des nouvelles rassurantes. Le champion du monde avait chuté de façon spectaculaire samedi aux Strade Bianche dominé par Pogacar. L'épreuve transalpine salue aussi la première course de la saison du Colombien Rigoberto Uran (EF Education-EasyPost). Mardi, la 2e étape, la plus longue de cette 57e édition, conduira les coureurs de Camaiore à Sovicille sur 219 km, mais sans véritable difficulté hormis une montée à 60 bornes de l'arrivée. (Belga)