"Contre l'Allemagne, ce sera un grand match, et tous les matches du groupe seront difficiles", a analysé Luis Enrique. "Maintenant il faut commencer à analyser nos adversaires. L'Allemagne, on la connaît très bien, ils nous connaissent très bien aussi. Ce qui doit nous donner confiance, c'est que nous sommes têtes de série grâce à tout ce qu'on a fait ces dernières années, donc ce sera un joli défi. Le précédent que l'on a contre l'Allemagne est un exemple pour nous donner confiance. On fera tout pour que ce soit dur de jouer contre nous." Le Brésil figure dans le groupe G avec la Serbie, la Suisse et le Cameroun. "On parle ici de la Suisse et de la Serbie, des équipes qui ont devancé l'Italie et le Portugal (lors des éliminatoires)", a souligné le sélectionneur brésilien Tite au micro de SportTV. "Et nous avons aussi l'équipe du Cameroun, qui est très forte dans l'école africaine. J'ai vu un match de la Suisse en Italie, ils mènent 1-0 au début et ont failli prendre l'avantage à 2-0 mais se font égaliser. C'était un match de classe mondiale, nous aurons besoin de jouer à haut niveau. Je ne suis pas en mesure de dire avec certitude (quelle est la différence de niveau entre les équipes sud-américaines et européennes). Ce que je peux dire, c'est que huit mois avant le début de la Coupe du monde, c'est long, et on devra être prêt au bon moment". (Belga)

"Contre l'Allemagne, ce sera un grand match, et tous les matches du groupe seront difficiles", a analysé Luis Enrique. "Maintenant il faut commencer à analyser nos adversaires. L'Allemagne, on la connaît très bien, ils nous connaissent très bien aussi. Ce qui doit nous donner confiance, c'est que nous sommes têtes de série grâce à tout ce qu'on a fait ces dernières années, donc ce sera un joli défi. Le précédent que l'on a contre l'Allemagne est un exemple pour nous donner confiance. On fera tout pour que ce soit dur de jouer contre nous." Le Brésil figure dans le groupe G avec la Serbie, la Suisse et le Cameroun. "On parle ici de la Suisse et de la Serbie, des équipes qui ont devancé l'Italie et le Portugal (lors des éliminatoires)", a souligné le sélectionneur brésilien Tite au micro de SportTV. "Et nous avons aussi l'équipe du Cameroun, qui est très forte dans l'école africaine. J'ai vu un match de la Suisse en Italie, ils mènent 1-0 au début et ont failli prendre l'avantage à 2-0 mais se font égaliser. C'était un match de classe mondiale, nous aurons besoin de jouer à haut niveau. Je ne suis pas en mesure de dire avec certitude (quelle est la différence de niveau entre les équipes sud-américaines et européennes). Ce que je peux dire, c'est que huit mois avant le début de la Coupe du monde, c'est long, et on devra être prêt au bon moment". (Belga)