Le nouveau coach d'Eupen est Espagnol et s'appelle, de son nom complet, Bartholomé Marquez. Il a de solides références : il a joué huit ans à l'Espanyol de Barcelone, dont une finale UEFA contre le Bayer Leverkusen. Il a aussi entrainé ce même club de l'Espanyol pendant sept ans.

Rayon joueurs, ils seront 28 dans le noyau, dont 15 provenant d'Aspire. Tous africains (Cameroun, Sénégal, Côte d'Ivoire) et pour la plupart de petites tailles.

Les ambitions, pourtant, sont grandes. "D'abord, on veut monter en D1. Si pas cette année, dans les années suivantes. Et lorsqu'on y sera, on veut devenir l'un des grands clubs belges", annonce le directeur sportif Josep Colomer, qui a travaillé au FC Barcelone.

Daniel Devos, Sport/Foot Magazine

Le nouveau coach d'Eupen est Espagnol et s'appelle, de son nom complet, Bartholomé Marquez. Il a de solides références : il a joué huit ans à l'Espanyol de Barcelone, dont une finale UEFA contre le Bayer Leverkusen. Il a aussi entrainé ce même club de l'Espanyol pendant sept ans. Rayon joueurs, ils seront 28 dans le noyau, dont 15 provenant d'Aspire. Tous africains (Cameroun, Sénégal, Côte d'Ivoire) et pour la plupart de petites tailles. Les ambitions, pourtant, sont grandes. "D'abord, on veut monter en D1. Si pas cette année, dans les années suivantes. Et lorsqu'on y sera, on veut devenir l'un des grands clubs belges", annonce le directeur sportif Josep Colomer, qui a travaillé au FC Barcelone. Daniel Devos, Sport/Foot Magazine