C'est déjà la 2e victoire en 2022, la 34e en carrière, pour le natif de Saint-Trond, 30 ans. Pour y parvenir, Tim Wellens a fait étalage de toute sa puissance. Lâché par Quintana dans les pentes du Col d'Eze, dernière difficulté de la journée, il a pu revenir sur le vainqueur du Giro 2014 et de la Vuelta 2016 dans les derniers kilomètres avant de facilement le battre au sprint. Grâce à ce succès, Wellens occupe aussi la première place du général à la veille de la 3e et dernière étape, longue de 112,6 km entre Villefranche-sur-Mer et Blausasc. Le Belge est dans le même temps que Quintana, vainqueur final en 2020. (Belga)

C'est déjà la 2e victoire en 2022, la 34e en carrière, pour le natif de Saint-Trond, 30 ans. Pour y parvenir, Tim Wellens a fait étalage de toute sa puissance. Lâché par Quintana dans les pentes du Col d'Eze, dernière difficulté de la journée, il a pu revenir sur le vainqueur du Giro 2014 et de la Vuelta 2016 dans les derniers kilomètres avant de facilement le battre au sprint. Grâce à ce succès, Wellens occupe aussi la première place du général à la veille de la 3e et dernière étape, longue de 112,6 km entre Villefranche-sur-Mer et Blausasc. Le Belge est dans le même temps que Quintana, vainqueur final en 2020. (Belga)