Le Néerlandais Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) conserve le maillot jaune. L'étape, au profil plat et promise à un sprinteur, a permis à cinq hommes de se distinguer très vite et longtemps. Dès le premier kilomètre, en effet, cinq coureurs, parmi lesquels le Belge Jelle Wallays (Cofidis), signent une première échappée. On y voit aussi le Néerlandais Ide Schelling (BORA Hansgrohe), porteur du maillot du meilleur grimpeur, les Français Cyril Barthe (B&B Hotels) et Maxime Chevalier (B&B Hotels) et le Suisse Michaël Schär (AG2R). Ces hommes de tête comptent 3 bonnes minutes d'avance sur le peloton. Après une quarantaine de kilomètres, une chute a impliqué quatre coureurs du peloton: les Britanniques de l'équipe Inéos Geraint Thomas et Luke Rowe et deux coureurs de l'équipe Team Jumbo-Visma, le Néerlandais Robert Gesink, qui abandonne, et l'Allemand Tony Martin. Thomas est touché à l'épaule mais remonte en selle et continue la course. Le peloton qui a laissé les hommes de tête se montrer plus de trois heures durant, décide de rouler après la dernière difficulté de la journée, la Côte de Pluméliau, et de revenir sur Wallays, Barthe et Schär, les trois rescapés de l'échappée initiale. La course se durcit et les chutes se multiplient. Le Slovène Primoz Roglic (Team Jumbo Visma) en est victime à 10 km de l'arrivée et se retrouve à plus d'une minute du peloton. La jonction avec les derniers échappés s'opère à un peu plus de 5 km de l'arrivée. Dans un final haletant, l'Australien Caleb Ewan (Lotto Soudal) et le Slovaque Peter Sagan (Bora Hansgrohe) sont aussi victimes de chutes. (Belga)

Le Néerlandais Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) conserve le maillot jaune. L'étape, au profil plat et promise à un sprinteur, a permis à cinq hommes de se distinguer très vite et longtemps. Dès le premier kilomètre, en effet, cinq coureurs, parmi lesquels le Belge Jelle Wallays (Cofidis), signent une première échappée. On y voit aussi le Néerlandais Ide Schelling (BORA Hansgrohe), porteur du maillot du meilleur grimpeur, les Français Cyril Barthe (B&B Hotels) et Maxime Chevalier (B&B Hotels) et le Suisse Michaël Schär (AG2R). Ces hommes de tête comptent 3 bonnes minutes d'avance sur le peloton. Après une quarantaine de kilomètres, une chute a impliqué quatre coureurs du peloton: les Britanniques de l'équipe Inéos Geraint Thomas et Luke Rowe et deux coureurs de l'équipe Team Jumbo-Visma, le Néerlandais Robert Gesink, qui abandonne, et l'Allemand Tony Martin. Thomas est touché à l'épaule mais remonte en selle et continue la course. Le peloton qui a laissé les hommes de tête se montrer plus de trois heures durant, décide de rouler après la dernière difficulté de la journée, la Côte de Pluméliau, et de revenir sur Wallays, Barthe et Schär, les trois rescapés de l'échappée initiale. La course se durcit et les chutes se multiplient. Le Slovène Primoz Roglic (Team Jumbo Visma) en est victime à 10 km de l'arrivée et se retrouve à plus d'une minute du peloton. La jonction avec les derniers échappés s'opère à un peu plus de 5 km de l'arrivée. Dans un final haletant, l'Australien Caleb Ewan (Lotto Soudal) et le Slovaque Peter Sagan (Bora Hansgrohe) sont aussi victimes de chutes. (Belga)