Quatre coureurs ont lancé l'échappée de la Nokere Koerse: le Français Adrien Lagrée (B&B Hotels-KTM), l'Américain Robin Carpenter (Human Powered Health) et les Belges Aaron Verwilst (Sport Vlaanderen-Baloise), Kobe Vanoverschelde (Tarteletto-Isorex) et Gil d'Heygere (Minerva). L'écart du quatuor était de 2 minutes après 50 kilomètres de course. L'avantage des hommes de tête, qui a toujours été maîtrisé par le peloton, a été réduit à néant dans le premier circuit local, après une centaine de kilomètres de course. Quatre coureurs, Casper van Uden (DSM) et Andreas Goeman (Tarteletto-Isorex), rejoints dans un deuxième temps par Mathijs Paasschens (Bingoal Pauwels Sauces WB) et Luka Pöstlberger (Bora-Hansgrohe), ont relancé l'offensive à moins de 70 kilomètres du but. Le peloton, conduit essentiellement par les équipes Lotto-Soudal et Alpecin-Fenix, n'a jamais vraiment donné carte blanche aux fuyards, l'avantage n'ayant jamais atteint la minute. Le peloton s'est activé, sous l'action de, notamment, Victor Campenaerts, avant l'entrée du dernier circuit local. Le regroupement général s'est produit à 24 kilomètres de l'arrivée. Les dernières tentatives d'échappées ont été vaines. Le peloton s'est ainsi présenté groupé au pied du Nokereberg, au sommet duquel on a vu émerger le Belge Tim Merlier devant l'Allemand Max Walscheid (Cofidis) et le Belge Arnaud De Lie (Lotto-Soudal). Au palmarès de la Nokere Koerse, Tim Merlier a succédé au Brabançon Ludovic Robeet qui s'était imposé en 2021. Le sprinter d'Alecin-Fenix a signé son 2e succès de la saison après celui dans la 1e étape de Tirreno-Adriatico. (Belga)

Quatre coureurs ont lancé l'échappée de la Nokere Koerse: le Français Adrien Lagrée (B&B Hotels-KTM), l'Américain Robin Carpenter (Human Powered Health) et les Belges Aaron Verwilst (Sport Vlaanderen-Baloise), Kobe Vanoverschelde (Tarteletto-Isorex) et Gil d'Heygere (Minerva). L'écart du quatuor était de 2 minutes après 50 kilomètres de course. L'avantage des hommes de tête, qui a toujours été maîtrisé par le peloton, a été réduit à néant dans le premier circuit local, après une centaine de kilomètres de course. Quatre coureurs, Casper van Uden (DSM) et Andreas Goeman (Tarteletto-Isorex), rejoints dans un deuxième temps par Mathijs Paasschens (Bingoal Pauwels Sauces WB) et Luka Pöstlberger (Bora-Hansgrohe), ont relancé l'offensive à moins de 70 kilomètres du but. Le peloton, conduit essentiellement par les équipes Lotto-Soudal et Alpecin-Fenix, n'a jamais vraiment donné carte blanche aux fuyards, l'avantage n'ayant jamais atteint la minute. Le peloton s'est activé, sous l'action de, notamment, Victor Campenaerts, avant l'entrée du dernier circuit local. Le regroupement général s'est produit à 24 kilomètres de l'arrivée. Les dernières tentatives d'échappées ont été vaines. Le peloton s'est ainsi présenté groupé au pied du Nokereberg, au sommet duquel on a vu émerger le Belge Tim Merlier devant l'Allemand Max Walscheid (Cofidis) et le Belge Arnaud De Lie (Lotto-Soudal). Au palmarès de la Nokere Koerse, Tim Merlier a succédé au Brabançon Ludovic Robeet qui s'était imposé en 2021. Le sprinter d'Alecin-Fenix a signé son 2e succès de la saison après celui dans la 1e étape de Tirreno-Adriatico. (Belga)