Le pilote slovène, 24 ans, avait terminé 2e de la première manche derrière le Suisse Jeremy Seewer (Yamaha), tandis que l'Italien Antonio Cairoli (KTM), dauphin de Gajser au championnat, n'avait pu faire mieux qu'une 6e place. La seconde manche a démarré sur un drame avec l'accrochage entre Tim Gajser et Jeremy Van Horebeek. Le pilote belge a vu sa jambe accrochée à l'arrière de la moto du nouveau champion du monde qui l'a trainé sur quelques mètres. Jeremy Van Horebeek a été évacué sur civière avant qu'un nouveau départ ne soit donné. Le Slovène y a réussi le meilleur départ pour remporter la deuxième manche et le Grand Prix avec 47 points devant Jeremy Seewer, 45 pts, et le Français Romain Fevbre (Kawasaki) 38 points. Tim Gajser est ainsi assuré d'un 4e titre mondial, lui qui avait été champion du monde MX2 en 2015 et en MXGP en 2016 et 2019. Au classement du championnat, Gajser compte désormais 673 points au classement mondial et ne peut mathématiquement plus être rejoint. Reste à voir qui sera son dauphin, Antonio Cairoli (584 pts), 5e mercredi, ne compte que 4 points d'avance sur Jeremy Seewer. Côté belge, Clément Desalle (Kawasaki), 31 ans, pour l'avant-dernier Grand Prix de sa carrière, 4e de la première manche et 4e aussi de la seconde, a fini 4e du Grand Prix avec 46 points. Le Montois disputera à 31 ans la dernière course de sa carrière dimanche. Côté belge encore, Brent Van Doninck (Yamaha), 7e de la première manche et 9e de la seconde, a fini 9e du Grand Prix. Il est aussi 9e au championnat du monde avec 316 points. Le dernier Grand Prix de la saison, celui de Garda Trentino, est en effet prévu dimanche, toujours à l'ombre des Dolomites, sur cette piste étroite et dure de Pietramurata. (Belga)

Le pilote slovène, 24 ans, avait terminé 2e de la première manche derrière le Suisse Jeremy Seewer (Yamaha), tandis que l'Italien Antonio Cairoli (KTM), dauphin de Gajser au championnat, n'avait pu faire mieux qu'une 6e place. La seconde manche a démarré sur un drame avec l'accrochage entre Tim Gajser et Jeremy Van Horebeek. Le pilote belge a vu sa jambe accrochée à l'arrière de la moto du nouveau champion du monde qui l'a trainé sur quelques mètres. Jeremy Van Horebeek a été évacué sur civière avant qu'un nouveau départ ne soit donné. Le Slovène y a réussi le meilleur départ pour remporter la deuxième manche et le Grand Prix avec 47 points devant Jeremy Seewer, 45 pts, et le Français Romain Fevbre (Kawasaki) 38 points. Tim Gajser est ainsi assuré d'un 4e titre mondial, lui qui avait été champion du monde MX2 en 2015 et en MXGP en 2016 et 2019. Au classement du championnat, Gajser compte désormais 673 points au classement mondial et ne peut mathématiquement plus être rejoint. Reste à voir qui sera son dauphin, Antonio Cairoli (584 pts), 5e mercredi, ne compte que 4 points d'avance sur Jeremy Seewer. Côté belge, Clément Desalle (Kawasaki), 31 ans, pour l'avant-dernier Grand Prix de sa carrière, 4e de la première manche et 4e aussi de la seconde, a fini 4e du Grand Prix avec 46 points. Le Montois disputera à 31 ans la dernière course de sa carrière dimanche. Côté belge encore, Brent Van Doninck (Yamaha), 7e de la première manche et 9e de la seconde, a fini 9e du Grand Prix. Il est aussi 9e au championnat du monde avec 316 points. Le dernier Grand Prix de la saison, celui de Garda Trentino, est en effet prévu dimanche, toujours à l'ombre des Dolomites, sur cette piste étroite et dure de Pietramurata. (Belga)