Malgré des conditions très difficiles à Deinze, Thomas Van der Plaetsen a réussi son pari en marquant 8.027 points, devenant le premier Belge à passer la barre des 8.000 points sur le sol belge. Le décathlonien de 29 ans pointe actuellement au 11e rang du classement olympique et est virtuellement qualifié pour Tokyo. Il veut toutefois valider directement son ticket pour le rendez-vous tokyoïte et donc atteindre la barre des 8.350 points. Pour y parvenir, il devra améliorer son record personnel, réalisé pour décrocher la 8e place des JO de Rio en 2016 (8.332 pts). "C'est une île tropicale, les conditions devraient être bonnes en décembre", a déclaré Van der Plaetsen. "C'est malgré tout la saison des tempêtes, j'espère que le vent ne nous mettra pas des bâtons dans les roues. Après ma performance à Deinze le weekend dernier, il me semble réaliste de viser le minimum qualificatif. Techniquement, tout va bien. Maintenant, il me reste deux mois pour parfaire ma condition physique", a-t-il conclu. (Belga)

Malgré des conditions très difficiles à Deinze, Thomas Van der Plaetsen a réussi son pari en marquant 8.027 points, devenant le premier Belge à passer la barre des 8.000 points sur le sol belge. Le décathlonien de 29 ans pointe actuellement au 11e rang du classement olympique et est virtuellement qualifié pour Tokyo. Il veut toutefois valider directement son ticket pour le rendez-vous tokyoïte et donc atteindre la barre des 8.350 points. Pour y parvenir, il devra améliorer son record personnel, réalisé pour décrocher la 8e place des JO de Rio en 2016 (8.332 pts). "C'est une île tropicale, les conditions devraient être bonnes en décembre", a déclaré Van der Plaetsen. "C'est malgré tout la saison des tempêtes, j'espère que le vent ne nous mettra pas des bâtons dans les roues. Après ma performance à Deinze le weekend dernier, il me semble réaliste de viser le minimum qualificatif. Techniquement, tout va bien. Maintenant, il me reste deux mois pour parfaire ma condition physique", a-t-il conclu. (Belga)