Pieters, auquel le parcours convenait tout particulièrement en tant que long frappeur, a connu un départ de rêve au 4e et dernier tour: un birdie aux 1er et 4e trous et même un eagle au second. Moins en réussite par la suite, il a quand même encore signé des birdies aux trous 10 et 13 pour finalement rendre une carte de 68 et totaliser 273 coups, un de moins que l'Américain Peter Uihlein (4e). Pieters sera dès jeudi dans les starting blocks du Arnold Palmer Invitational, son premier tournoi sur le PGA Tour, et est déjà assuré de participer au World Golf Championship Match Play qui débutera la 23 mars à Austin, au Texas. (Belga)

Pieters, auquel le parcours convenait tout particulièrement en tant que long frappeur, a connu un départ de rêve au 4e et dernier tour: un birdie aux 1er et 4e trous et même un eagle au second. Moins en réussite par la suite, il a quand même encore signé des birdies aux trous 10 et 13 pour finalement rendre une carte de 68 et totaliser 273 coups, un de moins que l'Américain Peter Uihlein (4e). Pieters sera dès jeudi dans les starting blocks du Arnold Palmer Invitational, son premier tournoi sur le PGA Tour, et est déjà assuré de participer au World Golf Championship Match Play qui débutera la 23 mars à Austin, au Texas. (Belga)