Thomas Meunier, qui n'avait pas joué face à la Pologne, s'est positionné vendredi contre la Ligue des Nations.

"Un joueur qui a déjà beaucoup joué pendant toute la saison ne veut plus participer à quatre autres matchs de la Ligue des Nations à la fin de la saison", a déclaré Meunier lors de la conférence de presse à Cardiff. "L'UEFA et la FIFA doivent penser à la santé physique et mentale des joueurs. Nous avons aussi besoin de vacances."

"Mon avis reste le même, même si j'ai été blessé pendant longtemps et que j'ai maintenant la chance de prendre du rythme avec la Ligue des Nations. En ce qui me concerne, les qualifications, les tournois majeurs et un ou deux matches amicaux par an sont suffisants À un moment donné, il faudra s'asseoir autour de la table pour trouver un compromis. À l'heure actuelle, les décisions sont prises de manière unilatérale, tout le monde le pense. C'est juste une question d'argent et de droits TV".

Après le match face aux Pays-Bas, les Diables Rouges ont fait face à de nombreuses critiques. "Ces critiques étaient justifiées, car nous avons tous été mauvais", a reconnu Meunier. "Mais il n'est pas correct de remettre instantanément en question l'entraîneur, le staff et l'équipe, comme si les années passées n'avaient jamais existé. Contre les Pays-Bas, on a parfois joué comme des amateurs, et nos adversaires ont été très efficaces. Ils ont joué le match parfait et nous n'étions pas à 100 %, c'était un off-day complet mais contre la Pologne, on a vu une belle réaction et maintenant, on doit construire là-dessus."

Lire aussi: Pologne

Thomas Meunier, qui n'avait pas joué face à la Pologne, s'est positionné vendredi contre la Ligue des Nations."Un joueur qui a déjà beaucoup joué pendant toute la saison ne veut plus participer à quatre autres matchs de la Ligue des Nations à la fin de la saison", a déclaré Meunier lors de la conférence de presse à Cardiff. "L'UEFA et la FIFA doivent penser à la santé physique et mentale des joueurs. Nous avons aussi besoin de vacances." "Mon avis reste le même, même si j'ai été blessé pendant longtemps et que j'ai maintenant la chance de prendre du rythme avec la Ligue des Nations. En ce qui me concerne, les qualifications, les tournois majeurs et un ou deux matches amicaux par an sont suffisants À un moment donné, il faudra s'asseoir autour de la table pour trouver un compromis. À l'heure actuelle, les décisions sont prises de manière unilatérale, tout le monde le pense. C'est juste une question d'argent et de droits TV". Après le match face aux Pays-Bas, les Diables Rouges ont fait face à de nombreuses critiques. "Ces critiques étaient justifiées, car nous avons tous été mauvais", a reconnu Meunier. "Mais il n'est pas correct de remettre instantanément en question l'entraîneur, le staff et l'équipe, comme si les années passées n'avaient jamais existé. Contre les Pays-Bas, on a parfois joué comme des amateurs, et nos adversaires ont été très efficaces. Ils ont joué le match parfait et nous n'étions pas à 100 %, c'était un off-day complet mais contre la Pologne, on a vu une belle réaction et maintenant, on doit construire là-dessus."