Dans un document que Le Soir s'est procuré, Star Factory (Didier Frenay) et le Club de Bruges, se sont partagé le joueur: en cas de transfert ultérieur de Meunier, ce serait 50% pour la première partie et 50% pour la seconde. Sauf qu'entre-temps, le système appelé Third Party Ownership (TPO) a été interdit.

Lors du transfert en 2016 de Thomas Meunier au PSG, estimé à 6 millions d'euros, l'accord devenu caduc a dû être régularisé. Bruges a dès lors racheté la part de Star Factory pour près de 2 millions d'euros. L'accord secret entre Didier Frenay et le Club de Bruges n'a pas plu au Diable Rouge, qui a porté plainte contre son ancien agent au tribunal de Liège.