Le Bruxellois de 29 ans, 65e au départ dimanche, a grimpé de 8 places grâce à une ultime carte de 69 coups, soit trois sous le par, après quatre birdies pour un seul bogey. Detry ponctue son tournoi à dix coups sous le par, à douze longueurs de l'Anglais Jordan Smith et des Espagnols Pablo Pablo Larrazabal et Adri Arnaus. Les trois hommes, à égalité après 72 trous, ont dû se départager lors de barrages. Sur le premier trou supplémentaire, Larrazabal et Smith ont réalisé un birdie alors qu'Arnaus a été éliminé après avoir égalé le par. Grâce à une fantastique approche sur le second trou supplémentaire, Larrazabal s'est adjugé une sixième victoire sur le circuit européen, la première depuis 2019 pour l'Espagnol de 38 ans. Leader avec deux coups d'avance samedi soir, le joueur local Hennie du Plessis a rendu la moins bonne carte de son tournoi. Le Sud-Africain de 25 ans, qui avait successivement joué en 62, 65 et 70, s'est contenté d'égaler le par (72) pour terminer à la 6e place finale. (Belga)

Le Bruxellois de 29 ans, 65e au départ dimanche, a grimpé de 8 places grâce à une ultime carte de 69 coups, soit trois sous le par, après quatre birdies pour un seul bogey. Detry ponctue son tournoi à dix coups sous le par, à douze longueurs de l'Anglais Jordan Smith et des Espagnols Pablo Pablo Larrazabal et Adri Arnaus. Les trois hommes, à égalité après 72 trous, ont dû se départager lors de barrages. Sur le premier trou supplémentaire, Larrazabal et Smith ont réalisé un birdie alors qu'Arnaus a été éliminé après avoir égalé le par. Grâce à une fantastique approche sur le second trou supplémentaire, Larrazabal s'est adjugé une sixième victoire sur le circuit européen, la première depuis 2019 pour l'Espagnol de 38 ans. Leader avec deux coups d'avance samedi soir, le joueur local Hennie du Plessis a rendu la moins bonne carte de son tournoi. Le Sud-Africain de 25 ans, qui avait successivement joué en 62, 65 et 70, s'est contenté d'égaler le par (72) pour terminer à la 6e place finale. (Belga)