Vainqueur du Rallye de Monte-Carlo en ouverture du championnat du monde WRC, Thierry Neuville aborde en leader cette deuxième épreuve de la saison. Il a effectué deux passages à Skalla dans un shakedown de 7,21 km pour un chrono de 4.07.5. Le plus rapide aura été le Finlandais Kalle Rovanpera sur Toyota (3.57.7) qui a effectué quatre passages, devant le Français Sébastien Ogier (Toyota), 3e avec un temps de 4.01.2. Après la cérémonie de départ vendredi encore, les pilotes s'attaqueront "aux virages rapides et le saut spectaculaire de la piste pour un deuxième échauffement plus qu'une véritable spéciale" sur l'hippodrome de Karlstad, expliqué la WRC dans un communiqué. Tous les équipages n'auront droit qu'à un seule passage contre la montre. Les débats s'ouvriront donc véritablement vendredi avec la première des quatre spéciales totalisant 63,68 km dans les forêts suédoises et norvégiennes. "Ces modifications du parcours de la première journée ont été unanimement approuvées par les officiels du Rallye de Suède, de la FIA, de WRC Promoter et des constructeurs engagés face aux conditions exceptionnellement douces dans la région du rallye", conclut le communiqué. (Belga)

Vainqueur du Rallye de Monte-Carlo en ouverture du championnat du monde WRC, Thierry Neuville aborde en leader cette deuxième épreuve de la saison. Il a effectué deux passages à Skalla dans un shakedown de 7,21 km pour un chrono de 4.07.5. Le plus rapide aura été le Finlandais Kalle Rovanpera sur Toyota (3.57.7) qui a effectué quatre passages, devant le Français Sébastien Ogier (Toyota), 3e avec un temps de 4.01.2. Après la cérémonie de départ vendredi encore, les pilotes s'attaqueront "aux virages rapides et le saut spectaculaire de la piste pour un deuxième échauffement plus qu'une véritable spéciale" sur l'hippodrome de Karlstad, expliqué la WRC dans un communiqué. Tous les équipages n'auront droit qu'à un seule passage contre la montre. Les débats s'ouvriront donc véritablement vendredi avec la première des quatre spéciales totalisant 63,68 km dans les forêts suédoises et norvégiennes. "Ces modifications du parcours de la première journée ont été unanimement approuvées par les officiels du Rallye de Suède, de la FIA, de WRC Promoter et des constructeurs engagés face aux conditions exceptionnellement douces dans la région du rallye", conclut le communiqué. (Belga)