Le Saint-Vithois, au volant de sa Hyundai i20, a terminé 6e de la première spéciale du jour avant de remporter la deuxième et de prendre la 3e place de la troisième. "C'est une bonne matinée pour nous", a dit Neuville après la dernière spéciale. Malgré sa position d'ouvreur, le Belge a remporté la SS3: "Les conditions y étaient horribles, il n'y a pas de trajectoire et les roues patinent." Leader du classement des pilotes avec 23 points d'avance sur le Français Sébastien Ogier (M-Sport Ford), Neuville compte un retard de 13.1 secondes sur son équipier norvégien Andreas Mikkelsen. L'Irlandais Craig Breen (Citroën/+6.3) et le Norvégien Mads Ostberg (Citrën/+8.2) complète le podium provisoire. Ogier est lui 7e à 23.6 de Mikkelsen alors que l'Estonien Ott Tänak (Toyota), troisième au championnat du monde, est 9e à 33.4. La boucle de trois spéciales, disputée sur des routes caillouteuses très cassantes, sera répétée vendredi après-midi. Le WRC n'avait plus fait escale en Turquie depuis huit ans, et jamais dans la région de Marmaris. Il s'agit donc d'une découverte pour l'ensemble des équipes, pilotes et copilotes. (Belga)