Pour sa 3e et dernière journée, le Rallye d'Ypres, pour la première fois au menu du WRC, a déménagé à Spa-Francorchamps pour quatre ES, avec deux passages à Stavelot et à Spa-Francorchamps. Thierry Neuville a géré son avantage sur les 20 km au programme des deux premières spéciales de la journée, à Stavelot où le pilote germanophone a bien géré (3e) grappillant même quelques secondes encore sur l'Irlandais Craig Breen (Huyndai) et Sébastien Ogier (Toyota Yaris), victimes d'une crevaison et qui ont perdu 6 et 7 secondes. La 18e et anté-pénultième spéciale à Spa-Francorchamps a vu aussi Thierry Neuville assurer son passage (4e). Il possède désormais 14.9 secondes d'avance sur Craig Breen, 2e et 40.5 sur Elfyn Evans (Toyota Yaris), 3e, qui regrettait de "ne pas avoir poussé assez fort". Sébastien Ogier est 5e à 54.6 derrière le Finlandais Kalle Rovanpera (Toyota Yaris), 4e à 44.4. "J'espère vraiment de rester concentré et de rester très prudent", a confié Thierry Neuville qui essaie de faire abstraction du nombreux public venu l'encourager. Le pilote de Saint-Vith se rapproche ainsi d'une 14e victoire en carrière dans un Rallye WRC, la première depuis son succès à Monte-Carlo en 2019. Pour Thierry Neuville, cinq fois vice-champion du monde, ce serait aussi une première avec son nouveau co-pilote Martijn Wydaeghe. Il reste deux spéciales à disputer, Stavelot et Spa-Francorchamps, cette dernière disputée sur la piste du circuit de F1 et en partie sur la portion terre du rallyecross compte aussi comme Powerstage qui offre des points supplémentaires au championnat du monde. L'arrivée est prévue un peu avant 13h00. Au classement mondial des pilotes, le Germanophone comptait 96 points, soit 15 de moins qu'Elfyn Evans, 2e, et 52 de moins que Sébastien Ogier, champion du monde en titre, avant ce Rallye d'Ypres. (Belga)

Pour sa 3e et dernière journée, le Rallye d'Ypres, pour la première fois au menu du WRC, a déménagé à Spa-Francorchamps pour quatre ES, avec deux passages à Stavelot et à Spa-Francorchamps. Thierry Neuville a géré son avantage sur les 20 km au programme des deux premières spéciales de la journée, à Stavelot où le pilote germanophone a bien géré (3e) grappillant même quelques secondes encore sur l'Irlandais Craig Breen (Huyndai) et Sébastien Ogier (Toyota Yaris), victimes d'une crevaison et qui ont perdu 6 et 7 secondes. La 18e et anté-pénultième spéciale à Spa-Francorchamps a vu aussi Thierry Neuville assurer son passage (4e). Il possède désormais 14.9 secondes d'avance sur Craig Breen, 2e et 40.5 sur Elfyn Evans (Toyota Yaris), 3e, qui regrettait de "ne pas avoir poussé assez fort". Sébastien Ogier est 5e à 54.6 derrière le Finlandais Kalle Rovanpera (Toyota Yaris), 4e à 44.4. "J'espère vraiment de rester concentré et de rester très prudent", a confié Thierry Neuville qui essaie de faire abstraction du nombreux public venu l'encourager. Le pilote de Saint-Vith se rapproche ainsi d'une 14e victoire en carrière dans un Rallye WRC, la première depuis son succès à Monte-Carlo en 2019. Pour Thierry Neuville, cinq fois vice-champion du monde, ce serait aussi une première avec son nouveau co-pilote Martijn Wydaeghe. Il reste deux spéciales à disputer, Stavelot et Spa-Francorchamps, cette dernière disputée sur la piste du circuit de F1 et en partie sur la portion terre du rallyecross compte aussi comme Powerstage qui offre des points supplémentaires au championnat du monde. L'arrivée est prévue un peu avant 13h00. Au classement mondial des pilotes, le Germanophone comptait 96 points, soit 15 de moins qu'Elfyn Evans, 2e, et 52 de moins que Sébastien Ogier, champion du monde en titre, avant ce Rallye d'Ypres. (Belga)