Notre compatriote devançait le Finlandais Jari-Matti Latvala (Toyota) de 20 sec 1/10 et son rival pour la 2e place, l'Estonien Ott Tänak (M-Sport/Ford), de 40 sec 6/10. Il semble bien parti pour cueillir son 4e succès de la saison après la Corse, l'Argentine et la Pologne. Il a enlevé quatre spéciales, dont Nambucca, la plus longue (48,9 km), pour porter son total à sept depuis le début de l'épreuve qui se terminera par la traditionnelle powerstage dans la nuit de samedi à dimanche. Le Norvégien Andreas Mikkelsen (Hyundai i20 Coupe WRC), en tête vendredi, a abandonné samedi après avoir subi une double crevaison lors de la 10e spéciale, alors qu'il n'avait qu'un pneu de rechange. "Je suis vraiment très déçu pour lui", a regretté Neuville, qui a demandé à ses mécaniciens de changer la boîte de vitesses, la première ne passant plus. Le Britannique Kris Meeke (Citroën C3 WRC) a embouti et endommagé un pont étroit. Ce qui a obligé les organisateurs à redessiner le parcours. Le Nord-Irlandais a chuté à la 13e place tandis que son coéquipier irlandais Craig Breen pointe au quatrième rang avec 15,9 secondes d'avance sur le Néo-Zélandais Hayden Paddon (Hyundai i20 Coupe WRC). Le Français Sébastien Ogier (M-Sport/Ford), déjà sacré champion du monde pour la cinquième année consécutive, est 6e à 1 min 48 sec 2/10. Le Grec Jourdan Serdiridis et son copilote belge Frédéric Miclotte (Citroen DS3 WRC) sont 14e. La dernière étape du Rallye d'Australie débutera ce samedi soir à 21h38 heure de Bruxelles. (Belga)

Notre compatriote devançait le Finlandais Jari-Matti Latvala (Toyota) de 20 sec 1/10 et son rival pour la 2e place, l'Estonien Ott Tänak (M-Sport/Ford), de 40 sec 6/10. Il semble bien parti pour cueillir son 4e succès de la saison après la Corse, l'Argentine et la Pologne. Il a enlevé quatre spéciales, dont Nambucca, la plus longue (48,9 km), pour porter son total à sept depuis le début de l'épreuve qui se terminera par la traditionnelle powerstage dans la nuit de samedi à dimanche. Le Norvégien Andreas Mikkelsen (Hyundai i20 Coupe WRC), en tête vendredi, a abandonné samedi après avoir subi une double crevaison lors de la 10e spéciale, alors qu'il n'avait qu'un pneu de rechange. "Je suis vraiment très déçu pour lui", a regretté Neuville, qui a demandé à ses mécaniciens de changer la boîte de vitesses, la première ne passant plus. Le Britannique Kris Meeke (Citroën C3 WRC) a embouti et endommagé un pont étroit. Ce qui a obligé les organisateurs à redessiner le parcours. Le Nord-Irlandais a chuté à la 13e place tandis que son coéquipier irlandais Craig Breen pointe au quatrième rang avec 15,9 secondes d'avance sur le Néo-Zélandais Hayden Paddon (Hyundai i20 Coupe WRC). Le Français Sébastien Ogier (M-Sport/Ford), déjà sacré champion du monde pour la cinquième année consécutive, est 6e à 1 min 48 sec 2/10. Le Grec Jourdan Serdiridis et son copilote belge Frédéric Miclotte (Citroen DS3 WRC) sont 14e. La dernière étape du Rallye d'Australie débutera ce samedi soir à 21h38 heure de Bruxelles. (Belga)