Neuville a été le plus rapide dans les deux courts passages de 1.2 km à travers les rues étroites et les anciens tunnels miniers de la ville de Guanajuato, au programme de la 1re journée. "C'est toujours l'un des meilleurs départs de la saison, et j'apprécie toujours cette étape. Je sais que ce week-end, chaque seconde compte. Je vais essayer d'attaquer dès les premiers mètres", se réjouissait Neuville. Elfyn Evans a terminé deux fois deuxième. Le Britannique était à chaque fois un soupir plus lent que Neuville pour concéder 1.1 seconde au total. "Il y a toujours une atmosphère incroyable ici. Il se peut que nous ne puissions pas profiter pleinement de la cérémonie d'ouverture car nous devons faire deux étapes par la suite, c'est quand même une expérience formidable. Le début du rallye m'a paru correct." Il devance Elfyn Evans (Toyota), deuxième de 1.1 secondes, L'Estonien Ott Tänak (Hyundai), le champion du monde, est troisième, de 1.9 secondes. Le Français Sébastien Ogier (Toyota), 3e au classement mondial avant l'étape mexicaine, pointe en sixième position à 2.5 secondes. Les concurrents aborderont les choses sérieuses vendredi en montagne. À 16h18, heures belges, la spéciale El Chocolate, sur un parcours de 31,45 km qui mènera les coureurs au point culminant du rallye à environ 2700 m au-dessus du niveau de la mer. Le trajet sera effectué deux fois (ES3-ES7). Au total, 11 spéciales seront disputées los de cette deuxième journée de la course, sur une distance de 132,86 kilomètres. Deux spéciales font leur retour parmi les neuf de samedi, Alfaro (ES14-ES17) et Derramadero (ES15-18), avant trois derniers affrontements dimanche, dont la Power Stage pour finir. (Belga)

Neuville a été le plus rapide dans les deux courts passages de 1.2 km à travers les rues étroites et les anciens tunnels miniers de la ville de Guanajuato, au programme de la 1re journée. "C'est toujours l'un des meilleurs départs de la saison, et j'apprécie toujours cette étape. Je sais que ce week-end, chaque seconde compte. Je vais essayer d'attaquer dès les premiers mètres", se réjouissait Neuville. Elfyn Evans a terminé deux fois deuxième. Le Britannique était à chaque fois un soupir plus lent que Neuville pour concéder 1.1 seconde au total. "Il y a toujours une atmosphère incroyable ici. Il se peut que nous ne puissions pas profiter pleinement de la cérémonie d'ouverture car nous devons faire deux étapes par la suite, c'est quand même une expérience formidable. Le début du rallye m'a paru correct." Il devance Elfyn Evans (Toyota), deuxième de 1.1 secondes, L'Estonien Ott Tänak (Hyundai), le champion du monde, est troisième, de 1.9 secondes. Le Français Sébastien Ogier (Toyota), 3e au classement mondial avant l'étape mexicaine, pointe en sixième position à 2.5 secondes. Les concurrents aborderont les choses sérieuses vendredi en montagne. À 16h18, heures belges, la spéciale El Chocolate, sur un parcours de 31,45 km qui mènera les coureurs au point culminant du rallye à environ 2700 m au-dessus du niveau de la mer. Le trajet sera effectué deux fois (ES3-ES7). Au total, 11 spéciales seront disputées los de cette deuxième journée de la course, sur une distance de 132,86 kilomètres. Deux spéciales font leur retour parmi les neuf de samedi, Alfaro (ES14-ES17) et Derramadero (ES15-18), avant trois derniers affrontements dimanche, dont la Power Stage pour finir. (Belga)