"C'était une journée très difficile et nous savions que ce serait le cas. Nous avons connu des problèmes moteur au début de la journée. Dans l'après-midi, c'était mieux malgré la poussière et une crevaison. Les conditions changent constamment ici au Kenya, même pendant les spéciales", a expliqué Neuville. Avant la journée de samedi, le germanophone occupe la 5e place du classement général, à 57.5 secondes du Finlandais Kalle Rovanperä. "Je ne peux pas aller aussi vite que je le voudrais dans les bosses. Nous allons faire quelques changements sur la voiture pour samedi. Aujourd'hui (vendredi, ndlr.), cela devait être la journée la plus facile du rallye mais cela n'a pas été le cas. Samedi, nous devrons être malins car ce sera la journée la plus difficile. J'espère que nous serons épargnés par les problèmes", a-t-il conclu. (Belga)

"C'était une journée très difficile et nous savions que ce serait le cas. Nous avons connu des problèmes moteur au début de la journée. Dans l'après-midi, c'était mieux malgré la poussière et une crevaison. Les conditions changent constamment ici au Kenya, même pendant les spéciales", a expliqué Neuville. Avant la journée de samedi, le germanophone occupe la 5e place du classement général, à 57.5 secondes du Finlandais Kalle Rovanperä. "Je ne peux pas aller aussi vite que je le voudrais dans les bosses. Nous allons faire quelques changements sur la voiture pour samedi. Aujourd'hui (vendredi, ndlr.), cela devait être la journée la plus facile du rallye mais cela n'a pas été le cas. Samedi, nous devrons être malins car ce sera la journée la plus difficile. J'espère que nous serons épargnés par les problèmes", a-t-il conclu. (Belga)