Thierry Neuville (Hyundai), le plus rapide lors de la courte (2 km) spéciale d'ouverture jeudi soir, a perdu du temps vendredi matin. Il a été large dans l'ES 3, ce qui l'avait fait reculer en dixième position. Le Belge, premier poursuivant du Français Sébastien Ogier (M-Sport/Ford) au championnat du monde, est progressivement remonté au classement, profitant également de l'erreur du Finlandais Juho Hanninen (Toyota Yaris WRC), alors deuxième du rallye, dans la dernière spéciale du jour (ES 9) pour prendre la deuxième place, derrière Paddon. Ogier n'est que septième à 41 secondes de Paddon. "J'ai été tout droit à un croisement. J'ai dû m'arrêter et faire demi-tour, ce qui m'a coûté cinq secondes", a raconté Neuville au sujet de son erreur. "Dans la dernière spéciale, je n'avais pratiquement plus de pneu." Six spéciales sont au programme de samedi. (Belga)

Thierry Neuville (Hyundai), le plus rapide lors de la courte (2 km) spéciale d'ouverture jeudi soir, a perdu du temps vendredi matin. Il a été large dans l'ES 3, ce qui l'avait fait reculer en dixième position. Le Belge, premier poursuivant du Français Sébastien Ogier (M-Sport/Ford) au championnat du monde, est progressivement remonté au classement, profitant également de l'erreur du Finlandais Juho Hanninen (Toyota Yaris WRC), alors deuxième du rallye, dans la dernière spéciale du jour (ES 9) pour prendre la deuxième place, derrière Paddon. Ogier n'est que septième à 41 secondes de Paddon. "J'ai été tout droit à un croisement. J'ai dû m'arrêter et faire demi-tour, ce qui m'a coûté cinq secondes", a raconté Neuville au sujet de son erreur. "Dans la dernière spéciale, je n'avais pratiquement plus de pneu." Six spéciales sont au programme de samedi. (Belga)