Le pilote Hyundai a percuté un bloc de béton placé en ligne droite pour créer des chicanes, ce qui a endommagé sa suspension. Il s'est retrouvé à l'arrêt peu après. Cet abandon met fin aux derniers espoirs de titre mondial de Neuville. Neuville était déjà parti à la faute vendredi matin, dès la première spéciale de la journée, sous la pluie, la deuxième du Rallye longue de 13,43 km, tardant à repartir après avoir enfoncé une clôture sur un tout droit. Neuville était arrivé à Monza avec 24 points de retard sur le Gallois Elfyn Evans et avait déjà besoin d'un miracle pour décrocher la couronne mondiale. Il occupait la 9e place après les trois premières spéciales. Il s'agit du troisième abandon du pilote de Saint-Vith cette saison, après ceux au Mexique et en Estonie. (Belga)

Le pilote Hyundai a percuté un bloc de béton placé en ligne droite pour créer des chicanes, ce qui a endommagé sa suspension. Il s'est retrouvé à l'arrêt peu après. Cet abandon met fin aux derniers espoirs de titre mondial de Neuville. Neuville était déjà parti à la faute vendredi matin, dès la première spéciale de la journée, sous la pluie, la deuxième du Rallye longue de 13,43 km, tardant à repartir après avoir enfoncé une clôture sur un tout droit. Neuville était arrivé à Monza avec 24 points de retard sur le Gallois Elfyn Evans et avait déjà besoin d'un miracle pour décrocher la couronne mondiale. Il occupait la 9e place après les trois premières spéciales. Il s'agit du troisième abandon du pilote de Saint-Vith cette saison, après ceux au Mexique et en Estonie. (Belga)