Ott Tänak compte 26.8 d'avance sur l'Espagnol Dani Sordo (Hyundai i20) et 29.7 sur le Britannique Elfyn Evans (Ford Fiesta). Le Français Sébastien Loeb (Citroën C3), vainqueur à huit reprises en Catalogne entre 2005 et 2012, est 4e à 30.2 de Tänak. Rival de Neuville pour le titre mondial, le Français Sébastien Ogier (Ford Fiesta) occupe la 7e place à 39.4 du leader. "On a vraiment tout donné", a réagi Thierry Neuville après la dernière spéciale de la journée. "Nous ne sommes pas très loin de Sébastien Ogier dans celle-ci. Nous avons fait de notre mieux". Ogier et Tänak sont les deux rivaux de Neuville pour le titre mondial. Leader du championnat depuis le Rallye du Portugal couru en mai, Neuville devance actuellement Ogier de sept points et Tänak de 21 unités. La suite du rallye se déroulera sur asphalte. Il y a sept spéciales au programme samedi et quatre sont prévues dimanche, dont la dernière, la Power Stage de Santa Marina (14,5 km). (Belga)

Ott Tänak compte 26.8 d'avance sur l'Espagnol Dani Sordo (Hyundai i20) et 29.7 sur le Britannique Elfyn Evans (Ford Fiesta). Le Français Sébastien Loeb (Citroën C3), vainqueur à huit reprises en Catalogne entre 2005 et 2012, est 4e à 30.2 de Tänak. Rival de Neuville pour le titre mondial, le Français Sébastien Ogier (Ford Fiesta) occupe la 7e place à 39.4 du leader. "On a vraiment tout donné", a réagi Thierry Neuville après la dernière spéciale de la journée. "Nous ne sommes pas très loin de Sébastien Ogier dans celle-ci. Nous avons fait de notre mieux". Ogier et Tänak sont les deux rivaux de Neuville pour le titre mondial. Leader du championnat depuis le Rallye du Portugal couru en mai, Neuville devance actuellement Ogier de sept points et Tänak de 21 unités. La suite du rallye se déroulera sur asphalte. Il y a sept spéciales au programme samedi et quatre sont prévues dimanche, dont la dernière, la Power Stage de Santa Marina (14,5 km). (Belga)