Content de ses deux premières spéciales de la journée, Thierry Neuville a connu une crevaison dans la SS4, "J'ai crevé à 7km de l'arrivée et j'ai du faire attention. On était pourtant bien parti dans la spéciale, mais c'est comme ça." Dans le dernier tronçon de la première boucle, Thierry Neuville a connu un petit soucis malgré un bon temps. "J'ai essayé de faire une bonne spéciale. J'ai eu un petit problème avec une perte de puissance à un moment donné mais qui s'est vite résorbé". Kalle Rovanpera mène la danse en tête avec 4.8 seconde d'avance sur l'Irlandais Craig Breen (Hyundai) et 33.5 sur le Sébastien Ogier (Toyota), 3e. Ött Tanak a dû abandonner après avoir connu deux crevaisons dans la dernière spéciale de la matinée. Le pilote estonien, chez lui, avait embarqué une roue de secours, mais est sorti de la piste et a traversé un champ. Il s'est rendu compte qu'il avait été victime de deux crevaisons et "ce n'était plus possible de continuer", a avoué le pilote estonien. Coté belge encore, Renauld Jamoul, co-pilote d'Adrien Fourmaux (Fiesta), était 12e et 3e en WRC2. Thierry Neuville pointe à la troisième place du classement mondial avec 77 points pour 99 au Gallois Elfyn Evans et 133 au Français Sebastien Ogier, leader, tous les deux sur Toyota Yaris. (Belga)

Content de ses deux premières spéciales de la journée, Thierry Neuville a connu une crevaison dans la SS4, "J'ai crevé à 7km de l'arrivée et j'ai du faire attention. On était pourtant bien parti dans la spéciale, mais c'est comme ça." Dans le dernier tronçon de la première boucle, Thierry Neuville a connu un petit soucis malgré un bon temps. "J'ai essayé de faire une bonne spéciale. J'ai eu un petit problème avec une perte de puissance à un moment donné mais qui s'est vite résorbé". Kalle Rovanpera mène la danse en tête avec 4.8 seconde d'avance sur l'Irlandais Craig Breen (Hyundai) et 33.5 sur le Sébastien Ogier (Toyota), 3e. Ött Tanak a dû abandonner après avoir connu deux crevaisons dans la dernière spéciale de la matinée. Le pilote estonien, chez lui, avait embarqué une roue de secours, mais est sorti de la piste et a traversé un champ. Il s'est rendu compte qu'il avait été victime de deux crevaisons et "ce n'était plus possible de continuer", a avoué le pilote estonien. Coté belge encore, Renauld Jamoul, co-pilote d'Adrien Fourmaux (Fiesta), était 12e et 3e en WRC2. Thierry Neuville pointe à la troisième place du classement mondial avec 77 points pour 99 au Gallois Elfyn Evans et 133 au Français Sebastien Ogier, leader, tous les deux sur Toyota Yaris. (Belga)