Dans l'ES 20, la dernière étape spéciale et Power Stage, Ott Tänak (Hyundai) n'a pu confirmer sa prise de commande dans l'étape spéciale précédente et sa seconde d'avance. C'est Kalle Rovanperä (Toyota Yaris) qui remporte ce rallye croate, le premier sur asphalte de la saison, avec 4.3 secondes d'avance sur Tänak et 2 minutes 21 sur Thierry Neuville. Déjà vainqueur en Suède cette saison, le Finlandais conforte la tête du championnat du monde des pilotes avec 76 points pour 47 à Thierry Neuville. Le pilote germanophone et son copilote Martijn Wydaeghe, retardés par de nombreux soucis depuis vendredi et samedi (pénalités et problèmes techniques), montent tout de même sur le podium à Zagreb malgré une dernière frayeur dans la Power Stage avec une solide sortie de route. Neuville a tapé l'avant de sa voiture dans le fossé mais pouvait tout de même repartir pour, heureusement, finir la spéciale. "On a perdu le grip dans le virage et on a tiré tout droit. On a eu beaucoup de problèmes et la chance n'était pas avec nous, mais à la fin elle a tourné en notre faveur, donc c'est bon", a précisé Thierry Neuville dans un premier temps. Le prochain rendez-vous est prévu du 19 au 22 mai au Portugal avec le retour confirmé du Français Sebastien Loeb (Ford Puma) et celui annoncé de son compatriote Sébastien Ogier (Toyota Yaris). (Belga)

Dans l'ES 20, la dernière étape spéciale et Power Stage, Ott Tänak (Hyundai) n'a pu confirmer sa prise de commande dans l'étape spéciale précédente et sa seconde d'avance. C'est Kalle Rovanperä (Toyota Yaris) qui remporte ce rallye croate, le premier sur asphalte de la saison, avec 4.3 secondes d'avance sur Tänak et 2 minutes 21 sur Thierry Neuville. Déjà vainqueur en Suède cette saison, le Finlandais conforte la tête du championnat du monde des pilotes avec 76 points pour 47 à Thierry Neuville. Le pilote germanophone et son copilote Martijn Wydaeghe, retardés par de nombreux soucis depuis vendredi et samedi (pénalités et problèmes techniques), montent tout de même sur le podium à Zagreb malgré une dernière frayeur dans la Power Stage avec une solide sortie de route. Neuville a tapé l'avant de sa voiture dans le fossé mais pouvait tout de même repartir pour, heureusement, finir la spéciale. "On a perdu le grip dans le virage et on a tiré tout droit. On a eu beaucoup de problèmes et la chance n'était pas avec nous, mais à la fin elle a tourné en notre faveur, donc c'est bon", a précisé Thierry Neuville dans un premier temps. Le prochain rendez-vous est prévu du 19 au 22 mai au Portugal avec le retour confirmé du Français Sebastien Loeb (Ford Puma) et celui annoncé de son compatriote Sébastien Ogier (Toyota Yaris). (Belga)