C'était 0-2 après un quart d'heure et les buts de Morales (7) et Roger (13). Le Real n'a réduit l'écart qu'à la 72e par Marcelo. Le club merengue a établi samedi la pire série d'inefficacité offensive de son histoire en restant 481 minutes sans le moindre but inscrit, soit 8 heures et 1 minute de mutisme. Menée 2-0 à la 56e minute de jeu au stade Santiago-Bernabeu, l'équipe de Julen Lopetegui a rayé des annales la précédente plus longue pénurie de buts de l'histoire du club (464 minutes), qui remontait à la saison 1984-1985. C'est la 3e défaite de la saison pour le Real, qui pointe au 5e rang de la Liga avec 14 points en 9 matches. (Belga)

C'était 0-2 après un quart d'heure et les buts de Morales (7) et Roger (13). Le Real n'a réduit l'écart qu'à la 72e par Marcelo. Le club merengue a établi samedi la pire série d'inefficacité offensive de son histoire en restant 481 minutes sans le moindre but inscrit, soit 8 heures et 1 minute de mutisme. Menée 2-0 à la 56e minute de jeu au stade Santiago-Bernabeu, l'équipe de Julen Lopetegui a rayé des annales la précédente plus longue pénurie de buts de l'histoire du club (464 minutes), qui remontait à la saison 1984-1985. C'est la 3e défaite de la saison pour le Real, qui pointe au 5e rang de la Liga avec 14 points en 9 matches. (Belga)