On l'a oublié, mais Thibaut Courtois a fait son entrée dans le groupe des Diables au moment d'une grosse polémique. C'était en août 2011 pour un match amical contre la Slovénie à Bruxelles et c'était sans Eden Hazard, suspendu par Georges Leekens suite à l'affaire du hamburger. Pas de Hazard donc, mais ce nouveau venu qui venait d'être transféré de Genk à Chelsea et prêté à l'Atlético de Madrid dans la foulée. À ce moment-là, on n'était pas sûr qu'il allait être titulaire dans son club, et en équipe nationale, la hiérarchie était claire pour Leekens: 1. Simon Mignolet, 2. Jean-François Gillet, 3. Thibaut Courtois.
...

On l'a oublié, mais Thibaut Courtois a fait son entrée dans le groupe des Diables au moment d'une grosse polémique. C'était en août 2011 pour un match amical contre la Slovénie à Bruxelles et c'était sans Eden Hazard, suspendu par Georges Leekens suite à l'affaire du hamburger. Pas de Hazard donc, mais ce nouveau venu qui venait d'être transféré de Genk à Chelsea et prêté à l'Atlético de Madrid dans la foulée. À ce moment-là, on n'était pas sûr qu'il allait être titulaire dans son club, et en équipe nationale, la hiérarchie était claire pour Leekens: 1. Simon Mignolet, 2. Jean-François Gillet, 3. Thibaut Courtois. Pour les matches suivants, le coach maintient Mignolet dans l'équipe. Courtois passe quatre rencontres complètes sur le banc, réserviste de Mignolet et, à une occasion, de Gillet. Leekens profite d'un match amical prestigieux, contre les Bleus au Stade de France, pour lui donner une première chance. En novembre de la même année, il tient directement le zéro face à Karim Benzema et Franck Ribéry. En zone mixte, il lâche, zen: "Je n'ai eu que trois tirs à gérer, mais c'est ça aussi le niveau international. Répondre présent sur les rares occasions adverses." Sa carrière internationale décolle vraiment en 2012. Marc Wilmots a entre-temps remplacé Leekens et il vite fait son choix: Thibaut Courtois sera son numéro 1. La galère de Mignolet commence. Et elle va être très longue. Aujourd'hui, Thibaut Courtois facture 89 matches avec l'équipe belge, à égalité avec Vincent Kompany. Huit joueurs seulement ont fait mieux. Jan Vertonghen culmine à 131 apparitions. Courtois n'est pas loin de deux joueurs qui ne sont plus actifs, Jan Ceulemans (96) et Timmy Simons (94). Il les dépassera dans quelques semaines ou quelques mois. Logiquement, il doublera aussi Dries Mertens, qui compte treize matches de plus, mais file vers les 35 ans. En tenant compte des prochains duels éliminatoires pour la Coupe du monde 2022, des deux matches de Ligue des Nations en octobre et des amicaux de l'année prochaine, il sera normalement centenaire au moment de partir au Qatar. Georges Leekens n'a donc aligné qu'une seule fois Thibaut Courtois. Après cela, Marc Wilmots lui a fait confiance à 41 reprises. Leur collaboration ne s'est pas bien terminée, on se souvient des doutes émis par Courtois sur les compétences tactiques de Willy après l'élimination en quart de finale de l'EURO en France. Et des critiques publiques du même coach en retour. Mais Wilmots a toujours plus cru en Courtois qu'en Mignolet. Roberto Martínez a embrayé et Thibaut Courtois a déjà disputé 47 rencontres avec lui. Aucun autre joueur de la génération dorée n'a joué autant que lui dans les quatre derniers tournois. Thibaut Courtois a tout joué, 22 matches. Tous les autres cadres sont parfois passés par la case récupération, quand ils étaient fatigués ou quand la qualification pour le tour suivant était assurée. Mais notre numéro 1 déteste ça, il préfère rester à plein temps dans le feu de l'action. Wilmots et Martínez l'ont compris et n'ont jamais voulu lui encombrer l'esprit en le mettant sur le banc pour des affrontements sans enjeu. Le détail, par compétition, des matches internationaux disputés par Thibaut Courtois: six en Ligue des Nations, dix en phases finales de championnat d'Europe, douze en phases finales de Coupe du monde, 17 en qualifications pour l'EURO, 22 en qualifications pour la Coupe du monde, 22 amicaux. Jean-François Gillet détient un privilège: il est le seul gardien à avoir pris la place de Thibaut Courtois pendant un match des Diables. C'était en 2012, en amical à Bruxelles contre le Monténégro. À l'occasion de la deuxième cap de Courtois, sorti du terrain après 51 minutes à cause d'une douleur au genou. Tous ses autres matches (88), il les a disputés dans leur intégralité. Son total, qui fait état de 89 matches (8.001 minutes), mentionne aussi 103 sélections. Les rencontres où il est resté sur le banc sont celles de ses débuts, quand il n'était pas encore le numéro 1 attitré et des rendez-vous amicaux essentiellement. Marc Wilmots et Roberto Martínez ont un point commun: donner du temps de jeu à Simon Mignolet quand ça compte pour du beurre, mais remettre Thibaut Courtois dans l'équipe dès qu'il y a de l'enjeu. Le Limbourgeois n'est jamais monté en cours de match avec l'équipe nationale. Avec les Diables, Thibaut Courtois a encaissé jusqu'ici 64 fois, soit un goal toutes les 125 minutes en moyenne. C'est dans les matches amicaux qu'il s'est le plus retourné (22 fois). Il a aussi signé 47 clean sheets, soit plus qu'une tous les deux matches. L'exploit de ne pas encaisser, il l'a réussi onze fois en phases finales de championnat d'Europe et de Coupe du monde, soit une fois sur deux. Il a réduit deux fois les Français et les Portugais au silence, il a muselé trois fois les Anglais et une fois les Croates, notamment. Belgique - Gibraltar en éliminatoires pour la Coupe du Monde, en 2017: 9-0. Belgique - Saint-Marin en éliminatoires pour le championnat d'Europe, en 2019: même tarif. Ce sont les deux plus larges victoires de Thibaut Courtois avec l'équipe belge. À côté de ça, sa plus grosse défaite a fait mal parce qu'il y avait de l'enjeu dans ce match, et en plus les Diables sortaient de leur grosse Coupe du monde avec un nouveau statut: Suisse - Belgique en Ligue des Nations en 2018 (5-2). Ce soir-là, il est allé loin dans son analyse: "Vous voulez savoir si ça a été ma plus mauvaise soirée depuis que je suis professionnel? Non, quand même. J'en ai connu des plus dramatiques encore en Ligue des Champions et à l'EURO 2016. L'élimination par le pays de Galles. Ce match-là et celui d'aujourd'hui n'ont aucun rapport, mais j'ai constaté le même sentiment d'impuissance. En deuxième mi-temps, l'adversaire était plus mordant et on n'y arrivait plus." Courtois en équipe nationale dans la mémoire collective, ce sont des saves improbables, des détentes à couper le souffle, des réflexes venus de nulle part, une présence XXL dans sa zone. Paradoxalement, il n'a jamais arrêté un penalty avec les Diables. Il en a eu cinq fois l'occasion, mais tous ces ballons sont entrés. C'était contre l'Algérie, la France, l'Espagne, le Mexique et la Suisse. Avec ses clubs, il s'est imposé huit fois dans cet exercice, notamment face à Ivan Perisic (avec Genk contre le Club Bruges) et Lionel Messi (avec l'Atlético contre Barcelone). Thibaut Courtois n'a jamais reçu le trophée officiel d'homme du match après ses 22 rencontres en phases finales de championnat d'Europe et de Coupe du monde. Il y a quelques habitués de ce prix dans l'équipe belge, surtout Eden Hazard, Kevin De Bruyne et Romelu Lukaku. Par contre, il a fait un carton plein individuel à la Coupe du monde 2018. Il a figuré dans l'équipe type du tournoi, il était aussi dans le onze idéal choisi par les supporters (Fan Dream Team) et il a reçu le trophée de meilleur gardien du Mondial. Il n'a pas non plus une histoire d'amour avec le brassard de capitaine. Il ne l'a porté qu'une seule fois, lors d'un match de poule contre l'Angleterre dans ce même Mondial russe. Ce jour-là, il a profité de la décision de Roberto Martínez de ne pas aligner Eden Hazard, Jan Vertonghen et Vincent Kompany, vu que la qualification était déjà assurée. On s'attendait à ce que ce soit Thomas Vermaelen, ancien capitaine attitré, qui prenne le relais, mais le coach a pris une autre option. "Ça m'a rendu très fier", a lâché Thibaut Courtois après le match. Le Chypriote du Standard Konstantinos Laifis, les Gallois Chris Gunter et Aaron Ramsey sont les joueurs qui ont passé le plus de temps sur le terrain en même temps que Thibaut Courtois dans des matches internationaux: cinq matches complets, 450 minutes. Le pays de Galles est d'ailleurs une nation qui ne lui réussit pas trop: deux victoires, deux nuls, deux défaites. Dans ses 89 matches avec les Diables, il en a disputé 80 avec Tobby Alderweireld, qui est son coéquipier le plus régulier. Suivent Dries Mertens, Jan Vertonghen, Eden Hazard et Axel Witsel. Sélection et clubs confondus, c'est Eden Hazard qui a passé le plus de temps sur les pelouses avec lui: plus de 19.000 minutes, soit l'équivalent de 211 matches. Le deuxième, Diego Costa, arrive loin derrière.