Après le report du Grand Prix de Melbourne en raison de la pandémie de coronavirus COVID-19, l'équipe d'eSport Veloce Esports a organisé une course virtuelle sur le jeu vidéo F1 2019. Plusieurs véritables pilotes y ont participé face aux gamers chevronnés. Le Courtraisien Stoffel Vandoorne, désormais troisième pilote pour Mercedes en F1 en plus de son implication en Formule E, en faisant partie tout comme le pilote McLaren, le Britannique Lando Norris ou les Suisses Louis Delétraz et Sacha Fenestraz. Le gardien Thibaut Courtois était l'invité surprise de cette course virtuelle. Le Diable Rouge, qui roulait avec une Racing Point, s'en est d'ailleurs bien sorti en terminant 11e, sur 20 participants. Défendant logiquement les couleurs de Mercedes, Vandoorne a terminé 15e après un accrochage dans le premier tour alors qu'il occupait la 6e place. La course a été remportée par le gamer hongrois Dani Bereznay, pilote eSports officiel pour Alfa Romeo Racing. (Belga)

Après le report du Grand Prix de Melbourne en raison de la pandémie de coronavirus COVID-19, l'équipe d'eSport Veloce Esports a organisé une course virtuelle sur le jeu vidéo F1 2019. Plusieurs véritables pilotes y ont participé face aux gamers chevronnés. Le Courtraisien Stoffel Vandoorne, désormais troisième pilote pour Mercedes en F1 en plus de son implication en Formule E, en faisant partie tout comme le pilote McLaren, le Britannique Lando Norris ou les Suisses Louis Delétraz et Sacha Fenestraz. Le gardien Thibaut Courtois était l'invité surprise de cette course virtuelle. Le Diable Rouge, qui roulait avec une Racing Point, s'en est d'ailleurs bien sorti en terminant 11e, sur 20 participants. Défendant logiquement les couleurs de Mercedes, Vandoorne a terminé 15e après un accrochage dans le premier tour alors qu'il occupait la 6e place. La course a été remportée par le gamer hongrois Dani Bereznay, pilote eSports officiel pour Alfa Romeo Racing. (Belga)