Grâce à une attaque dans l'avant-dernier tour, Lennert Van Eetvelt a entamé le dernier tour en tête avec une avance de 20 secondes sur un groupe de poursuivants, composé de cinq éléments. Le pensionnaire de l'équipe espoirs Lotto Soudal, 9e du chrono jeudi, est parvenu à accroître son viatique dans la dixième et dernière ascension du Povo avant que les Italiens Filippo Zana et Gianmarco Garofoli n'emmènent avec eux les plus forts, dont Thibau Nys, pour rejoindre Van Eetvelt. C'est donc un groupe de sept, avec deux Belges, qui s'est disputé le titre. Zana a tenté sa chance à solitaire à 2 km de la ligne, à l'instar du Hongrois Erik Fetter dans le dernier kilomètre. Mais c'est finalement au sprint que le titre s'est joué. Nys, habitué des efforts courts et puissants dans les labourés, a fait parler sa pointe de vitesse. Bien qu'enfermé à quelques hectomètres du but, il s'est facilement imposé au sprint. Van Eetvelt, précieux dans les derniers kilomètres pour Nys, a pris la 5e place. Samedi après-midi, la course élites dames, avec huit Belges, Valerie Demey, Ann-Sophie Duyck, Lotte Kopecky, Lone Meertens, Jesse Vandenbulcke, Sara Van de Vel, Julie Van de Velde et Fien Van Eynd, débutera sur le coup de 14h15. L'arrivée est prévue aux alentours de 17h après 107,2 kilomètres de course. Dimanche se tiendra la course en ligne élites messieurs. La sélection belge compte aussi huit éléments. Leader, Remco Evenepoel sera secondé par Victor Campenaerts, Stan Dewulf, Philippe Gilbert, Ben Hermans, Dylan Teuns, Harm Vanhoucke et Gianni Vermeersch. (Belga)

Grâce à une attaque dans l'avant-dernier tour, Lennert Van Eetvelt a entamé le dernier tour en tête avec une avance de 20 secondes sur un groupe de poursuivants, composé de cinq éléments. Le pensionnaire de l'équipe espoirs Lotto Soudal, 9e du chrono jeudi, est parvenu à accroître son viatique dans la dixième et dernière ascension du Povo avant que les Italiens Filippo Zana et Gianmarco Garofoli n'emmènent avec eux les plus forts, dont Thibau Nys, pour rejoindre Van Eetvelt. C'est donc un groupe de sept, avec deux Belges, qui s'est disputé le titre. Zana a tenté sa chance à solitaire à 2 km de la ligne, à l'instar du Hongrois Erik Fetter dans le dernier kilomètre. Mais c'est finalement au sprint que le titre s'est joué. Nys, habitué des efforts courts et puissants dans les labourés, a fait parler sa pointe de vitesse. Bien qu'enfermé à quelques hectomètres du but, il s'est facilement imposé au sprint. Van Eetvelt, précieux dans les derniers kilomètres pour Nys, a pris la 5e place. Samedi après-midi, la course élites dames, avec huit Belges, Valerie Demey, Ann-Sophie Duyck, Lotte Kopecky, Lone Meertens, Jesse Vandenbulcke, Sara Van de Vel, Julie Van de Velde et Fien Van Eynd, débutera sur le coup de 14h15. L'arrivée est prévue aux alentours de 17h après 107,2 kilomètres de course. Dimanche se tiendra la course en ligne élites messieurs. La sélection belge compte aussi huit éléments. Leader, Remco Evenepoel sera secondé par Victor Campenaerts, Stan Dewulf, Philippe Gilbert, Ben Hermans, Dylan Teuns, Harm Vanhoucke et Gianni Vermeersch. (Belga)