"Je n'y crois pas", a-t-il déclaré dans l'interview flash à l'arrivée. "La course a été incroyablement compliquée. J'ai d'ailleurs presque manqué le bon groupe mais je suis parvenu à prendre le bon groupe dans la dernière montée du Povo pour passer en tête", a analysé Nys. Dans deux semaines, celui qui aurait pu débuter sa saison de cyclo-cross ce samedi au Rapencross sera au départ de la course espoirs des Mondiaux, qui se tiennent en Belgique. "Je pense que mon objectif est déjà atteint. Tout ce qui arrive maintenant n'est que du bonus", a ponctué Nys, insistant sur le fait qu'il était un espoir première année. Nys, bien emmené par Lennert Van Eetvelt, a battu l'Italien Filippo Baroncini et l'Espagnol Juan Ayuso, qu'on présente comme la future pépite du cyclisme espagnol. (Belga)

"Je n'y crois pas", a-t-il déclaré dans l'interview flash à l'arrivée. "La course a été incroyablement compliquée. J'ai d'ailleurs presque manqué le bon groupe mais je suis parvenu à prendre le bon groupe dans la dernière montée du Povo pour passer en tête", a analysé Nys. Dans deux semaines, celui qui aurait pu débuter sa saison de cyclo-cross ce samedi au Rapencross sera au départ de la course espoirs des Mondiaux, qui se tiennent en Belgique. "Je pense que mon objectif est déjà atteint. Tout ce qui arrive maintenant n'est que du bonus", a ponctué Nys, insistant sur le fait qu'il était un espoir première année. Nys, bien emmené par Lennert Van Eetvelt, a battu l'Italien Filippo Baroncini et l'Espagnol Juan Ayuso, qu'on présente comme la future pépite du cyclisme espagnol. (Belga)