Mickelson, qui avait déjà amassé 88 millions de dollars de gains sur le circuit professionnel avant cette journée, s'est imposé sur le score de 1 up, à l'issue du quatrième trou du barrage avec un putt d'1,30 m, synonyme de birdie et de jackpot. Mickelson, vainqueur de cinq titres du Grand Chelem dans sa carrière, a longtemps fait la course en tête dans ce duel disputé en match-play, où le score se compte en trous remportés et non en coups, mais il n'a jamais réussi à distancer Woods. Woods, , dos au mur, est revenu à la hauteur de Mickelson en réussissant un putt de plus de sept mètres sur le trou N.17, rare coup d'éclat d'un duel largement décevant. Les deux joueurs étaient équipés de micros pour permettre aux 700 téléspectateurs qui ont dû débourser 19,99 dollars aux Etats-Unis, de suivre leurs discussions et paris. Woods, 42 ans, et Mickelson, 48 ans, se sont aussi défiés durant la compétition, avec des paris offrant par exemple un million de dollars à celui qui bouclerait le trou N.9 avec un eagle, ce qu'aucun des deux n'a réussi. Le produit de ces paris - plus de 800 000 dollars ! - sera versé à des associations caritatives. Des observateurs et d'autres cadors du circuit PGA ont critiqué ce duel entre deux joueurs qui n'évoluent plus à leur meilleur niveau, même si Woods a réussi en 2018 un tonitruant retour au premier plan après quatre années désastreuses et quatre opérations du dos. (Belga)

Mickelson, qui avait déjà amassé 88 millions de dollars de gains sur le circuit professionnel avant cette journée, s'est imposé sur le score de 1 up, à l'issue du quatrième trou du barrage avec un putt d'1,30 m, synonyme de birdie et de jackpot. Mickelson, vainqueur de cinq titres du Grand Chelem dans sa carrière, a longtemps fait la course en tête dans ce duel disputé en match-play, où le score se compte en trous remportés et non en coups, mais il n'a jamais réussi à distancer Woods. Woods, , dos au mur, est revenu à la hauteur de Mickelson en réussissant un putt de plus de sept mètres sur le trou N.17, rare coup d'éclat d'un duel largement décevant. Les deux joueurs étaient équipés de micros pour permettre aux 700 téléspectateurs qui ont dû débourser 19,99 dollars aux Etats-Unis, de suivre leurs discussions et paris. Woods, 42 ans, et Mickelson, 48 ans, se sont aussi défiés durant la compétition, avec des paris offrant par exemple un million de dollars à celui qui bouclerait le trou N.9 avec un eagle, ce qu'aucun des deux n'a réussi. Le produit de ces paris - plus de 800 000 dollars ! - sera versé à des associations caritatives. Des observateurs et d'autres cadors du circuit PGA ont critiqué ce duel entre deux joueurs qui n'évoluent plus à leur meilleur niveau, même si Woods a réussi en 2018 un tonitruant retour au premier plan après quatre années désastreuses et quatre opérations du dos. (Belga)