"Hier le résultat du test est enfin arrivé après 20 heures d'attente et il est à nouveau négatif", a écrit Meylemans. "Je suis encore en quarantaine, mais je vois la lumière au bout du tunnel." Meylemans avait été testée positive dimanche à son arrivée à Pékin. Un deuxième test s'était avéré négatif, mais le troisième était également positif. Le Comité olympique et interfédéral belge (COIB) espère qu'elle puisse encore participer aux Jeux et avait déjà formulé une demande officielle auprès du Medical Expert Panel du Comité d'Organisation des Jeux Olympiques. Meylemans avait été infectée par le Covid-19 aux alentours de Nouvel An. Ces résultats positifs peuvent être liés à cette infection. Kim Meylemans, 25 ans, avait disputé les Jeux d'hiver en 2018 à Pyeongchang, où elle s'était classée 14e. Les quatre "runs" de skeleton sont programmés les 11 et 12 février à Pékin. (Belga)

"Hier le résultat du test est enfin arrivé après 20 heures d'attente et il est à nouveau négatif", a écrit Meylemans. "Je suis encore en quarantaine, mais je vois la lumière au bout du tunnel." Meylemans avait été testée positive dimanche à son arrivée à Pékin. Un deuxième test s'était avéré négatif, mais le troisième était également positif. Le Comité olympique et interfédéral belge (COIB) espère qu'elle puisse encore participer aux Jeux et avait déjà formulé une demande officielle auprès du Medical Expert Panel du Comité d'Organisation des Jeux Olympiques. Meylemans avait été infectée par le Covid-19 aux alentours de Nouvel An. Ces résultats positifs peuvent être liés à cette infection. Kim Meylemans, 25 ans, avait disputé les Jeux d'hiver en 2018 à Pyeongchang, où elle s'était classée 14e. Les quatre "runs" de skeleton sont programmés les 11 et 12 février à Pékin. (Belga)