Tessa Wullaert a réalisé un doublé lors de la victoire 4-1 des Red Flames contre l'Irlande du Nord, jeudi, en préparation à l'Euro. Les Belges ont fait la différence en fin de partie, alors que l'Irlande du Nord était réduite à dix après le rouge reçu par la gardienne Jackie Burns. "C'était alors plus facile pour jouer et mettre la pression", a reconnu la capitaine en zone mixte.

"Je ne pensais pas avant le match qu'on allait gagner 4-1, c'est un bon score", a confié Wullaert. "Je pense que les joueuses venues du banc ont donné quelque chose d'extra au jeu, et je pense qu'on a eu de la chance qu'elles aient été réduites à dix. Là c'était plus facile pour jouer et mettre la pression."

Les Belges se sont créées peu d'occasions en première période.

En seconde période, après les montées au jeu notamment d'Elena Dhont et d'Ella Van Kerkhoven, qui a marqué deux buts, la situation a changé. "On n'a pas bien commencé, on ne trouvait pas l'espace entre les lignes", a analysé la joueuse aux désormais 67 buts en équipe nationale. "On en a discuté à la mi-temps. Je pense que la deuxième mi-temps était meilleure, mais on doit améliorer ça. A l'Euro, ce ne sera pas juste la deuxième mi-temps qui comptera, on devra bien commencer."

"On sait qu'Elena, c'est un vrai flanc, ce qui nous a un peu manqué les derniers mois, il faut mettre les ballons dans le rectangle", a conclu la nouvelle recrue du Fortuna Sittard.

null, iStock
null © iStock

Serneels: "La manière de marquer le premier but était magnifique"

Les Red Flames ont battu l'Irlande du Nord 4-1, jeudi, dans leur deuxième match de préparation à l'Euro féminin de football. Le sélectionneur Ives Serneels était satisfait de la réaction de ses joueuses en seconde période et de la montée au jeu de ses remplaçantes, dont Ella Van Kerkhoven, qui a réalisé un doublé.

"J'ai un bon sentiment, parce que nous avons gagné 4-1", a souri Serneels en zone mixte. "Tout le monde a vu que les 15 premières minutes étaient difficiles, mais la manière de marquer le premier but était magnifique."

Après le but d'ouverture de Tessa Wullaert, les Flames ont subi l'égalisation nord-irlandaise à la 45e minute. "Quand tu vois la réaction du groupe après ce but juste avant la mi-temps, c'est bien. En seconde période, l'Irlande du Nord n'a pas eu d'occasion. Et les joueuses montées au jeu ont fait un bon match."

Serneels comptait profiter de ce duel pour donner du temps de jeu à Ella Van Kerkhoven, Elena Dhont et Kassandra Missipo, longtemps écartées sur blessures. Toutes ont fait leur apparition durant la partie.

La première a réalisé un doublé, la deuxième a créé le danger à plusieurs reprises. "Ella a son passé pour elle. Les derniers mois n'étaient pas faciles, mais nous connaissons ses qualités exceptionnelles, qu'on n'a pas dans le groupe. Elena et Kassandra aussi ont passé des moments très durs. Elles ont montré leurs qualités. C'est bon pour leur confiance, je pense qu'elles rentrent à Tubize avec un bon sentiment."

Selon Serneels, "chaque joueuse est au niveau que nous pensions en ce moment. Il reste deux semaines avant le premier match de l'Euro". La suite de la préparation prévoit un duel face à l'Autriche, dimanche. "Une bonne équipe qui mérite d'être à l'Euro et qui a une très bonne organisation", prévient Serneels.

Lire aussi: Flametime

Tessa Wullaert a réalisé un doublé lors de la victoire 4-1 des Red Flames contre l'Irlande du Nord, jeudi, en préparation à l'Euro. Les Belges ont fait la différence en fin de partie, alors que l'Irlande du Nord était réduite à dix après le rouge reçu par la gardienne Jackie Burns. "C'était alors plus facile pour jouer et mettre la pression", a reconnu la capitaine en zone mixte."Je ne pensais pas avant le match qu'on allait gagner 4-1, c'est un bon score", a confié Wullaert. "Je pense que les joueuses venues du banc ont donné quelque chose d'extra au jeu, et je pense qu'on a eu de la chance qu'elles aient été réduites à dix. Là c'était plus facile pour jouer et mettre la pression." Les Belges se sont créées peu d'occasions en première période. En seconde période, après les montées au jeu notamment d'Elena Dhont et d'Ella Van Kerkhoven, qui a marqué deux buts, la situation a changé. "On n'a pas bien commencé, on ne trouvait pas l'espace entre les lignes", a analysé la joueuse aux désormais 67 buts en équipe nationale. "On en a discuté à la mi-temps. Je pense que la deuxième mi-temps était meilleure, mais on doit améliorer ça. A l'Euro, ce ne sera pas juste la deuxième mi-temps qui comptera, on devra bien commencer." "On sait qu'Elena, c'est un vrai flanc, ce qui nous a un peu manqué les derniers mois, il faut mettre les ballons dans le rectangle", a conclu la nouvelle recrue du Fortuna Sittard. Les Red Flames ont battu l'Irlande du Nord 4-1, jeudi, dans leur deuxième match de préparation à l'Euro féminin de football. Le sélectionneur Ives Serneels était satisfait de la réaction de ses joueuses en seconde période et de la montée au jeu de ses remplaçantes, dont Ella Van Kerkhoven, qui a réalisé un doublé."J'ai un bon sentiment, parce que nous avons gagné 4-1", a souri Serneels en zone mixte. "Tout le monde a vu que les 15 premières minutes étaient difficiles, mais la manière de marquer le premier but était magnifique."Après le but d'ouverture de Tessa Wullaert, les Flames ont subi l'égalisation nord-irlandaise à la 45e minute. "Quand tu vois la réaction du groupe après ce but juste avant la mi-temps, c'est bien. En seconde période, l'Irlande du Nord n'a pas eu d'occasion. Et les joueuses montées au jeu ont fait un bon match." Serneels comptait profiter de ce duel pour donner du temps de jeu à Ella Van Kerkhoven, Elena Dhont et Kassandra Missipo, longtemps écartées sur blessures. Toutes ont fait leur apparition durant la partie. La première a réalisé un doublé, la deuxième a créé le danger à plusieurs reprises. "Ella a son passé pour elle. Les derniers mois n'étaient pas faciles, mais nous connaissons ses qualités exceptionnelles, qu'on n'a pas dans le groupe. Elena et Kassandra aussi ont passé des moments très durs. Elles ont montré leurs qualités. C'est bon pour leur confiance, je pense qu'elles rentrent à Tubize avec un bon sentiment." Selon Serneels, "chaque joueuse est au niveau que nous pensions en ce moment. Il reste deux semaines avant le premier match de l'Euro". La suite de la préparation prévoit un duel face à l'Autriche, dimanche. "Une bonne équipe qui mérite d'être à l'Euro et qui a une très bonne organisation", prévient Serneels.