Première Polonaise de l'histoire à se hisser sur le trône du circuit féminin, à compter du 4 avril, Swiatek profite d'abord de la retraite inattendue de l'Australienne Ashleigh Barty. Et elle ne peut désormais plus se faire rattraper par ses rivales, quel que soit son parcours en Floride. Au vu de sa démonstration de force sur le central du Hard Rock Stadium, la lauréate du récent WTA 1000 d'Indian Wells s'affirme plus que jamais comme la grande favorite à Miami, où elle peut réaliser le "sunshine double" que seule la Bélarusse Victoria Azarenka a réussi (2016) ces dix dernières années. Contrairement à ce qu'indique son score, le premier set a été pas mal accroché, Swiatek ayant concédé neuf balles de break à son adversaire, qui n'a certes pu en convertir qu'une. Plus forte, plus précise, plus offensive, plus en confiance, la joueuse de 20 ans, qui s'était révélée il y a bientôt deux ans en remportant Roland-Garros, n'a ensuite laissé que des miettes à son adversaire, pour s'imposer en 1h14. Swiatek sera opposée au prochain tour à l'Américaine Madison Brengle (59e). (Belga)

Première Polonaise de l'histoire à se hisser sur le trône du circuit féminin, à compter du 4 avril, Swiatek profite d'abord de la retraite inattendue de l'Australienne Ashleigh Barty. Et elle ne peut désormais plus se faire rattraper par ses rivales, quel que soit son parcours en Floride. Au vu de sa démonstration de force sur le central du Hard Rock Stadium, la lauréate du récent WTA 1000 d'Indian Wells s'affirme plus que jamais comme la grande favorite à Miami, où elle peut réaliser le "sunshine double" que seule la Bélarusse Victoria Azarenka a réussi (2016) ces dix dernières années. Contrairement à ce qu'indique son score, le premier set a été pas mal accroché, Swiatek ayant concédé neuf balles de break à son adversaire, qui n'a certes pu en convertir qu'une. Plus forte, plus précise, plus offensive, plus en confiance, la joueuse de 20 ans, qui s'était révélée il y a bientôt deux ans en remportant Roland-Garros, n'a ensuite laissé que des miettes à son adversaire, pour s'imposer en 1h14. Swiatek sera opposée au prochain tour à l'Américaine Madison Brengle (59e). (Belga)