Dix-huit dossiers ont été ouverts au total par les parquets de Bruxelles, Anvers, Gand et Bruges. Selon la DH, le milieu criminel arménien est visé. Les 48 personnes sont soupçonnées d'avoir misé dans des agences officielles de paris sur des matchs dont elles connaissaient le résultat. Les montants étaient limités, mais les paris nombreux. (Belga)

Dix-huit dossiers ont été ouverts au total par les parquets de Bruxelles, Anvers, Gand et Bruges. Selon la DH, le milieu criminel arménien est visé. Les 48 personnes sont soupçonnées d'avoir misé dans des agences officielles de paris sur des matchs dont elles connaissaient le résultat. Les montants étaient limités, mais les paris nombreux. (Belga)