Le premier set a été décousu avec cinq breaks mais c'est finalement Mertens, moins performante que Sakkari sur sa première balle, qui a concédé la manche (6-4). Alors que Mertens devait servir pour recoller à 6-6 dans le 2e set, la N.1 belge a demandé un temps mort médical. Manipulée au niveau des épaules, elle a dû regagner les vestiaires pour la suite de son traitement. Cette intervention de la kinésithérapeute pourrait expliquer les difficultés de Mertens au service, elle qui a commis 8 doubles fautes sur l'ensemble du match. Revenue sur le court quelques minutes plus tard, Mertens a forcé un jeu décisif. Bien trop irrégulière face à une adversaire coriace en défense, Mertens a logiquement concédé le tie break sur une nouvelle faute de coup droit après 1h48 de match. Si la saison sur terre battue 2018 a été prolifique pour la Belge avec des sacres à Lugano et Rabat, elle n'a remporté que 2 de ses 5 matches sur cette surface en 2019. En effet, Mertens a été battue d'entrée à Charleston et Stuttgart ces dernières semaines. Plus tôt dans la journée dans cette épreuve dotée de 250.000 dollars, Alison Van Uytvanck a eu besoin de trois sets pour venir à bout d'Ysaline Bonaventure (WTA 122) dans un duel entièrement belge. A noter que la Grimbergeoise a remporté l'unique match qu'elle a disputé contre Sakkari, en 2017 sur le gazon d'Ilkley. (Belga)

Le premier set a été décousu avec cinq breaks mais c'est finalement Mertens, moins performante que Sakkari sur sa première balle, qui a concédé la manche (6-4). Alors que Mertens devait servir pour recoller à 6-6 dans le 2e set, la N.1 belge a demandé un temps mort médical. Manipulée au niveau des épaules, elle a dû regagner les vestiaires pour la suite de son traitement. Cette intervention de la kinésithérapeute pourrait expliquer les difficultés de Mertens au service, elle qui a commis 8 doubles fautes sur l'ensemble du match. Revenue sur le court quelques minutes plus tard, Mertens a forcé un jeu décisif. Bien trop irrégulière face à une adversaire coriace en défense, Mertens a logiquement concédé le tie break sur une nouvelle faute de coup droit après 1h48 de match. Si la saison sur terre battue 2018 a été prolifique pour la Belge avec des sacres à Lugano et Rabat, elle n'a remporté que 2 de ses 5 matches sur cette surface en 2019. En effet, Mertens a été battue d'entrée à Charleston et Stuttgart ces dernières semaines. Plus tôt dans la journée dans cette épreuve dotée de 250.000 dollars, Alison Van Uytvanck a eu besoin de trois sets pour venir à bout d'Ysaline Bonaventure (WTA 122) dans un duel entièrement belge. A noter que la Grimbergeoise a remporté l'unique match qu'elle a disputé contre Sakkari, en 2017 sur le gazon d'Ilkley. (Belga)