La Belgique possède deux postes problématiques : les défenseurs latéraux et l'attaquant de pointe. Pour ce qui est des latéraux, Marc Wilmots utilisera certainement sa méthode habituelle : déporter un défenseur central sur le flanc. En ce qui concerne l'attaquant de pointe, c'est un autre problème. Entre Lukaku qui débarque seulement à West Bromwich, Igor De Camargo qui n'a jamais séduit seul en pointe à l'instar de Mirallas (meilleur sur l'aile), Benteke ou Ongunjimi, la solution pourrait être Mémé Tchité dont le dossier de naturalisation serait plus ou moins débloqué.

"Je peux vous dire qu'on a fait un grand pas. Cela se rapproche. On attend maintenant une décision de la FIFA mais j'espère que cela ne va plus durer trop longtemps. Les Diables me manquent. L'équipe nationale, c'est la seule chose que je n'ai pas. Jouer chez les diables, c'est un plus dans la tête et aussi su ton CV" a expliqué Tchité à la DH. Poussé par son coach actuel (et ancien sélectionneur national), Georges Leekens, l'attaquant brugeois pourrait avoir sa place dans l'effectif national.

Attention, Marc Wilmots possède ses principes et ses idées propres. Sélectionnera-t-il un joueur qui n'a pas la culture belge au sens auquel Willy l'entend ? Contacté par nos soins, le sélectionneur national est resté froid et évasif sur le dossier : "pour l'instant je ne répondrai à rien concernant la possible naturalisation de Tchité. Quand le dossier sera clôturé et qu'il sera officiellement belge, on en reparlera. L'hypothétique et les rumeurs ne m'intéressent pas."

RVP (stg.), Sportfootmagazine.be

La Belgique possède deux postes problématiques : les défenseurs latéraux et l'attaquant de pointe. Pour ce qui est des latéraux, Marc Wilmots utilisera certainement sa méthode habituelle : déporter un défenseur central sur le flanc. En ce qui concerne l'attaquant de pointe, c'est un autre problème. Entre Lukaku qui débarque seulement à West Bromwich, Igor De Camargo qui n'a jamais séduit seul en pointe à l'instar de Mirallas (meilleur sur l'aile), Benteke ou Ongunjimi, la solution pourrait être Mémé Tchité dont le dossier de naturalisation serait plus ou moins débloqué. "Je peux vous dire qu'on a fait un grand pas. Cela se rapproche. On attend maintenant une décision de la FIFA mais j'espère que cela ne va plus durer trop longtemps. Les Diables me manquent. L'équipe nationale, c'est la seule chose que je n'ai pas. Jouer chez les diables, c'est un plus dans la tête et aussi su ton CV" a expliqué Tchité à la DH. Poussé par son coach actuel (et ancien sélectionneur national), Georges Leekens, l'attaquant brugeois pourrait avoir sa place dans l'effectif national. Attention, Marc Wilmots possède ses principes et ses idées propres. Sélectionnera-t-il un joueur qui n'a pas la culture belge au sens auquel Willy l'entend ? Contacté par nos soins, le sélectionneur national est resté froid et évasif sur le dossier : "pour l'instant je ne répondrai à rien concernant la possible naturalisation de Tchité. Quand le dossier sera clôturé et qu'il sera officiellement belge, on en reparlera. L'hypothétique et les rumeurs ne m'intéressent pas."RVP (stg.), Sportfootmagazine.be