Tänak, actuellement 4e du championnat du monde, avait encore 40,5 secondes d'avance sur Ogier au départ de cette ES12, la dernière de la matinée. Il s'est mis à rouler au ralenti, en pleine spéciale, puis a garé sa voiture sur le côté, pour une raison encore inconnue. Ogier, auteur du meilleur temps dans l'ES10 puis l'ES12, avait dépassé dans la matinée l'Espagnol Dani Sordo (Hyundai) pour prendre la 2e place, son objectif samedi matin en quittant le parc d'assistance d'Olbia. Le septuple champion du monde, trois fois vainqueur en Sardaigne (de 2013 à 2015) mène désormais le rallye avec 17,5 secondes d'avance sur Sordo, double tenant du titre en Sardaigne. Le Britannique Elfyn Evans (Toyotta) est 3e à 32.1, Thierry Neuville 4e à 40.6. IL reste huit spéciales à disputer d'ici l'arrivée dimanche, dont quatre samedi après-midi. (Belga)

Tänak, actuellement 4e du championnat du monde, avait encore 40,5 secondes d'avance sur Ogier au départ de cette ES12, la dernière de la matinée. Il s'est mis à rouler au ralenti, en pleine spéciale, puis a garé sa voiture sur le côté, pour une raison encore inconnue. Ogier, auteur du meilleur temps dans l'ES10 puis l'ES12, avait dépassé dans la matinée l'Espagnol Dani Sordo (Hyundai) pour prendre la 2e place, son objectif samedi matin en quittant le parc d'assistance d'Olbia. Le septuple champion du monde, trois fois vainqueur en Sardaigne (de 2013 à 2015) mène désormais le rallye avec 17,5 secondes d'avance sur Sordo, double tenant du titre en Sardaigne. Le Britannique Elfyn Evans (Toyotta) est 3e à 32.1, Thierry Neuville 4e à 40.6. IL reste huit spéciales à disputer d'ici l'arrivée dimanche, dont quatre samedi après-midi. (Belga)