"Personne n'aime courir par 40 degrés. Ce sera une semaine difficile mais la chaleur ne me dérange pas. Nous avons aussi eu des températures élevées lors de notre stage en altitude. Il s'agit de bien rafraîchir votre corps. Je sais comment cela se passe et cela ne me fait pas peur", a déclaré Pogacar lundi lors de la deuxième journée de repos. Après une étape de moyenne montagne mardi, le peloton attaquera les Alpes mercredi et jeudi avec notamment le Col du Télégraphe et le Col du Galibier à deux reprises et l'Alpe d'Huez. "Cela peut être des étapes légendaires", a ajouté le Slovène. "Pour les spectateurs devant leur télévision, cela peut être spectaculaire mais un peu moins pour nous. Nous verrons qui sera le plus fort dans ces longues montées mais j'ai confiance en ma bonne forme." Double tenant du titre, 'Pogi' peut réaliser le triplé dans deux semaines à Paris. "Mes équipiers aiment le maillot jaune autant que moi car nous avons travaillé toute la saison pour ça. Nous sommes en bonne forme et cela rend la course encore plus facile." Au classement général, Pogacar compte 39 secondes d'avance sur le Danois Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma). (Belga)

"Personne n'aime courir par 40 degrés. Ce sera une semaine difficile mais la chaleur ne me dérange pas. Nous avons aussi eu des températures élevées lors de notre stage en altitude. Il s'agit de bien rafraîchir votre corps. Je sais comment cela se passe et cela ne me fait pas peur", a déclaré Pogacar lundi lors de la deuxième journée de repos. Après une étape de moyenne montagne mardi, le peloton attaquera les Alpes mercredi et jeudi avec notamment le Col du Télégraphe et le Col du Galibier à deux reprises et l'Alpe d'Huez. "Cela peut être des étapes légendaires", a ajouté le Slovène. "Pour les spectateurs devant leur télévision, cela peut être spectaculaire mais un peu moins pour nous. Nous verrons qui sera le plus fort dans ces longues montées mais j'ai confiance en ma bonne forme." Double tenant du titre, 'Pogi' peut réaliser le triplé dans deux semaines à Paris. "Mes équipiers aiment le maillot jaune autant que moi car nous avons travaillé toute la saison pour ça. Nous sommes en bonne forme et cela rend la course encore plus facile." Au classement général, Pogacar compte 39 secondes d'avance sur le Danois Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma). (Belga)